background header
Développement personnel Méditation Santé

Mon plan pour profiter de chaque moment

L’important ce n’est pas la destination, c’est le chemin. C’est ce que je me répète tous les jours depuis des mois. Vivre dans l’instant et en profiter. Voilà l’exemple typique de ce motto que je prêche avec conviction, sachant que par nature, il est dur pour moi de le respecter (il n’y a pas de hasard hein ?).

J’aime bien jouer aux échecs. J’ai toujours été dans l’anticipation, la préparation, le calcul. Je me demande quotidiennement où je veux être dans 3 mois, 6 mois, 5 ans, 10 ans et comment y arriver.

Parce que je suis angoissée par nature, je trouve un certain confort à imaginer les scénario possibles qui vont se dérouler devant moi. Du meilleur au pire (c’est une forme de stoïcisme que d’envisager les catastrophes), cela me permet de bien me préparer et d’être rarement déçue. Mais ça consomme une énergie folle.

Tout ce temps que je passe à réfléchir, prévoir, interroger les gens autour de moi pour demander leurs avis, c’est du temps où je n’avance pas. Au final je procrastine en me disant que dans quelques mois, ma vie sera exactement là où elle devrait être et que j’aurais davantage de temps pour écrire / faire du sport / prendre des photos convenables.

Cette année 2016 a été charnière pour moi, avec de gros objectifs à atteindre et j’essaie de ne pas m’en vouloir pour ceux qui n’ont pas encore été rayés de ma to do list.

Pourtant parfois j’ai l’impression que j’attends que mon plan de vie se déroule exactement comme je l’entends pour vivre enfin pleinement.

Au final, à vouloir tout accomplir, j’en oublie de profiter du moment et je fonce tête baissée sans profiter du paysage. Donc j’ai mis au point un plan, et ça marche plutôt bien sur moi !

Mon plan en 5 points

Mon plan pour vivre dans le moment – Crédit : Shutterstock

1/ Prendre le temps de lister mes accomplissements

  • Quitter Paris. J’en rêvais depuis des années, et je l’ai enfin fait sans n’attendre rien ni personne. Je vis dans un grand appart qui me coûte la moitié de mon loyer parisien, j’ai un jardin et je ne liquide plus mon PEL pour aller faire des courses. Niveau confort de vie c’est vraiment un énorme changement qui a eu des impacts super positifs sur mon niveau de stress, la qualité de ma peau et celle de mon sommeil !
  • Trouver un job qui me plaise et qui m’assure une certaine sécurité financière. Très honnêtement, la vie de freelance ne me convenait pas et je n’avais pas vraiment les moyens pour m’installer en tant que naturopathe à mon compte à l’issue de ma formation que j’avais moi-même financé. J’ai préféré reprendre un job dans le marketing digital plutôt que de devenir vendeuse de compléments alimentaires dans une enseigne bio. Cela me permet de faire un métier que j’aime (parce qu’au final je n’ai jamais détesté mon job, mais plutôt les environnements dans lesquels je le faisais), de voyager et de conserver un équilibre pour …
  • Continuer à développer mes projets personnels : écrire sur ce blog, sortir mon livre et surtout essayer de faire une différence positive dans la vie des gens, que ce soit ma famille, mes lectrices & lecteurs ou mes ami(e)s. Sans avoir la contrainte financière qui vient avec le fait de vivre de mon écriture pour le moment, je peux développer et tester pas mal de trucs.
  • Construire une relation amoureuse saine. Ça m’est un peu tombé sur le coin de la gueule sans crier gare. Et pourtant, j’ai trouvé quelqu’un avec qui partager ma vie et qui fait littéralement de moi une meilleure personne. C’est impossible à développer rapidement, mais j’ai l’impression d’avoir acquis quelques clés qui me permettent de construire une relation hyper équilibrée avec quelqu’un qui me correspond.
  • M’inscrire au permis de conduire. Et ouais, il m’aura fallu presque 12 ans pour m’asseoir sur mon premier échec de conduite et m’inscrire à l’auto-école. J’ai eu mon code cet été et je passe maintenant la plupart de mes soirées à prendre des heures de conduite.

2. Me confronter à mes échecs

Bon forcément, je m’étais fixée une to-do hyper ambitieuse en rentrant de mon voyage en Argentine. Forcément, passer 3 semaines en tête à tête avec moi-même, ça me laissait entrevoir plein de possibilités quant à ce que je pouvais accomplir si je m’en donnais les moyens.

Bon sauf que certaines choses prennent du temps, et qu’il vaut mieux parfois se focaliser sur quelques projets plutôt que d’essayer de tout faire en même temps. Donc, voici rapidement ce qu’il me reste à accomplir, sachant que j’ai décidé de ne plus me mettre la pression afin de rester dans le moment :

  • Obtenir mon permis. Bon c’est plutôt bien lancé, mais faut maintenir l’effort. En tout cas je prends du plaisir à conduire !
  • M’entrainer de façon plus sérieuse : en ce moment j’en rigole en disant que j’ai abandonné le sport mais c’est vraiment super énervant de ne pas prendre le temps de m’entrainer correctement. J’ai du mal à planifier mes séances entre les heures de conduite, le boulot, les voyages & les chiens. J’ai aussi été contrainte d’annuler ma participation à toutes les courses que je voulais faire à cause d’urgences persos & d’une petite chienne malade. Ne plus habiter à Paris demande pas mal de logistique et un certain budget pour se rendre à une course, donc entre billets de train et dogsitters, le choix se fait parfois assez vite. Mais je sais aussi à quel point le sport est indispensable à mon équilibre et me permet « d’être dans le moment », donc je me prépare pour l’année prochaine à être plus sérieuse !
  • Finir de meubler mon appartement. Parce qu’il reste encore une bonne dizaine de petits cartons en vrac chez moi. Vivre sans meubles pendant des années devient plutôt compliqué le jour où vous emménagez dans un appartement vide. J’ai seulement acheté pour l’instant : un lit, un canapé, une bibliothèque. Donc il va falloir que j’achète 2 armoires et probablement un meuble de salon, si je veux arrêter de camper. J’y gagnerai en temps et en sérénité, quand je n’aurais plus à tout retourner dès que je cherche mes gants ou un t-shirt en particulier.
  • Piloter la refonte du blog. Alors sur ça, vous avez toutes mes excuses parce que je vous la promets depuis des plombes mais vu que ça demande un certain investissement de mon temps pour arriver à mettre à plat tout ce que je veux, je me traine. Je peux vous dire que la nouvelle identité visuelle est prête, il reste plus qu’à bosser sur la suite !
  • Gérer mon budget. En vrai je pense que ça va être mon gros projet 2017. Mettre plus de sous de côté, mieux gérer mon quotidien … Vraiment je suis dramatiquement nulle avec l’argent parce que je n’y attache pas d’importance. Mais je voudrais bien que ce ne soit plus une source de stress non plus !

3/ Méditer et avoir des « mindful moments »

Plus je médite et plus je me rends compte de la sérénité que je gagne au quotidien grâce à ces quelques minutes pour moi. Et à la différence, quand je ne médite pas pendant quelques jours, je me rends bien compte de l’impact de l’absence de calme dans ma vie !

Quand j’ai un petit coup de tristesse, je me rappelle donc de tout ce que j’ai accompli à ce jour et du fait que mes soucis ne sont que temporaires, tandis que mon bonheur est lui ancré de façon permanente, tout au fond de moi.

4/ Eprouver de la gratitude envers les petites choses

Il y a plein de façons d’éprouver de la gratitude : en tenant un carnet, en envoyant un sms gentil à une copine, en pensant à dire merci de façon sincère quand on vous sert au restaurant ou à la caisse. Je n’oublie jamais de remercier l’univers pour toutes les petites choses du quotidien et ça a changé ma relation aux autres !

5/ Vivre loin des écrans dès que possible

Incroyable tout ce que j’arrive à accomplir comme travail sur moi en me forçant à être loin de mon téléphone et d’internet pendant une heure. Quand je suis avec quelqu’un pour boire un verre ou un restaurant, j’essaie de toujours de me mettre en mode avion et de laisser mon téléphone au fond de mon sac. Le matin je prends une petite heure de calme avant d’allumer mon téléphone… Ce ne sont que des petites choses et pourtant, je ressens une vraie différence en le faisant !

Vous aimerez aussi...

  • Prisca

    C’est génial que tu aies eu le courage de changer de vie (ou en tout cas d’environnement) pour mieux vivre.
    Très intéressant cet article, ça donne envie de se bouger 🙂
    Je vais faire ma séance de méditation tiens ; )

    • Je suis super contente si l’article a l’effet escompté 😉 Des bises !

  • +1 pour l’amour ! Je me retrouve totalement, il y a quelques années : « Alors c’est ça une relation épanouissante? » Je suis un peu tombée de l’armoire. J’ai découvert que la souffrance n’était pas une option et que certaines relations exacerbaient le pire en nous. Mais quand on a connu que ça, comment savoir? Pour moi ça un peu été la révélation, alors que c’est censé aller de soi. On s’oublie tellement quelques fois ! En tout cas, maintenant je sais ce que « Life partner » veut dire 😉 et ça donne une sacré assise dans la vie ! Des bises

    • Mais tellement ! J’ai eu une relation il y a quelques temps qui était vraiment toxique avec un mec pas mal manipulateur qui me faisait me sentir comme la pire personne au monde… Et au final c’était devenu ma norme. Tellement contente de m’être barrée en courant 🙂

  • Cécile Barbe

    Je me retrouve aussi beaucoup dans ces projets!
    J’ai bien commencé déjà le programme, et m’offre de belles expériences!
    J’ai aussi décidé de vivre encore plus en accord avec les saisons: je mange déjà de saison. Depuis un an je fais du Qi gong, avec un groupe, on fait des exercices au fil des saisons, correspondant à chaque organe et partie du corps par saison. C’est ce qui m’a donné envie d’aller plus loin: dans les soins, activités, les huiles essentielles, et même les boissons telles que le thé. Bref vivre au rythme des saison, un peu comme les animaux!
    Ainsi j’ai vraiment l’impression de savourer chaque moment, plutôt que d’attendre la saison chude quand il faiut froid et inversement!

    • Tu as bien raison ! Il n’y a pas meilleur moment que l’instant présent 🙂

  • Mlle Colibri

    Je me retrouve beaucoup dans ton article car je passe la plupart de mon temps à réfléchir et planifier plutôt que d’agir… En ce moment je teste une semaine sans réseaux sociaux et je te rejoins sur le fait que ça fait un bien fou d’être loin d’Internet et de son téléphone pendant quelques temps !
    Je pratique déjà les points 2,3,4,5 mais je vais prendre le temps de mettre en place le numéro 1, ça doit faire du bien de se féliciter parfois =)

    • Oui promis, ça fait du bien ! Et de prendre 5 minutes pour regarder le chemin parcouru, c’est gratifiant 🙂

  • Speedwell :D

    Excellent article, je me retrouve un peu dans ta façon de te décrire. Je viens de découvrir ton blog en cherchant des éléments sur le mode de vie « minimaliste ». Je suis quelqu’un qui a tendance à foncer (si tu lis un peu ma bio, mon blog, tu comprendras ^^), j’ai pas mal de projets pro, et vraiment, moi aussi, je veux prendre plus de temps pour ma vie personnelle, amoureuse. Je veux quelque chose de sain et de bien 🙂

    • Je te souhaite plein de belles choses pour ta vie personnelle alors 😉