background header
Développement personnel Lifestyle Santé

Et si en 2016 on en faisait moins ?

Tout d’abord je vous souhaite une très jolie année 2016 ! J’espère qu’elle vous comblera et que vous saurez la rendre importante.

Je n’ai pas eu envie de faire un bilan de mon année 2015 parce que j’estime que peu importe les merdes que j’ai pu rencontrer, j’ai la chance immense de la terminer en vie, en pleine santé et auprès de ma famille. Le reste n’a que très peu d’importance.

Enfin bref, tout ça pour vous dire que j’ai lu pas mal de blogs plein de bonnes résolutions & d’objectifs sportifs, personnels et professionnels. Des To Do Lists longues comme mon bras de choses à accomplir, de pays à visiter, d’exploits sportifs à réussir… Bouger plus, faire plus, être d’avantage, voilà ce à quoi tout le monde a l’air d’aspirer en ce moment.

Je dois avouer que j’ai décidé d’aller à contre courant et de me concentrer sur ce que je pouvais simplifier et alléger dans ma vie.

Pour 2016 j’ai donc décidé de :

shutterstock_291003014

Crédit : Shutterstock

  • Travailler sereinement. Cette fin d’année a été chaotique au niveau boulot, avec les joies du freelance et de la compta, les clients que tu dois supplier de te payer, et l’impression de ne jamais prendre un jour off tout en n’ayant le temps de rien faire. J’ai donc décidé de me consacrer à très peu de projets pour 2016, et de tenter une nouvelle aventure professionnelle (croisez les doigts pour moi) ! 2016, ce sera aussi l’année où je quitte mon poste de Team Leader pour la #boostbastille, parce que j’estime en avoir fait largement le tour. J’ai aussi envie de nouvelles aventures et de mettre mon énergie au service de projets qui me tiennent à coeur, j’ai besoin de renouveau.
  • Faire moins de sports. À vouloir tout faire en même temps, on arrive pas à grand chose. Courir, faire du CrossFit, nager, aller faire du vélo, préparer des triathlons… Tout empiète sur tout et en fin d’année je n’ai plus eu l’impression de progresser nulle part. J’ai donc décidé de me focaliser uniquement sur le vélo pour 2016 et le reste sera du bonus.
  • Voyager moins. J’ai vraiment eu du bol en 2015 : j’ai visité Rome, Les Sybelles, New-York, Val Thorens, Lisbonne, Formentera, La Laponie, Nice et un beau morceau de l’Argentine. J’ai aussi passé énormément de temps à Montpellier et à Lyon pour voir les gens que j’aime, mais voilà, j’ai besoin d’ancrage. Être en permanence dans les gares & les aéroports m’empêche de créer une routine saine, de m’entrainer régulièrement et de travailler calmement. Je ne compte plus les fois où je me suis réveillée sans savoir où j’étais et je ressens maintenant le besoin de passer plus de temps chez moi, dans mon cocon (et avec mes chiens). C’est débile mais le simple fait de pouvoir faire mes lessives en retard me rend super contente en ce moment.
  • Simplifier ma vie sociale Pour ça 2015 aura été hyper efficace, j’ai découvert des gens d’une valeur inestimable (coucou Leila, Moons, Nina, Maxou, Yo, Marc, Yom & Flo), j’ai vu à quel point mes amitiés étaient solides (coucou Steeven) et j’ai aussi été déçue par certaines personnes, sinon ça aurait été trop facile. Je sors de cette année avec des potes comme j’en ai jamais eu, et je compte bien être une amie chouette en 2016, mais seulement pour celles & ceux qui comptent vraiment.
  • Dormir plus. Promis juré, c’est le seul truc que je veux faire « plus » en 2016.
  • Avoir une vie intérieure riche. Méditer, lire, être d’avantage au contact de la nature. Bref plein de trucs de hippie un peu chiants mais qui me font énormément de bien.

Voilà mes non-résolutions et ma non to-do list pour 2016. Et vous alors, vous avez pris quoi comme résolutions ou comme non-résolutions pour 2016 ? 😉

Vous aimerez aussi...