background header
Lifestyle Ma vie

Donner l’exemple (ou pas)

Crédit : Shutterstock

Hello,

J’ai commencé à lire des blogs il y a environ 17 ans. Je me souviens qu’on était très peu nombreux et qu’en se plongeant dedans, on ouvrait parfois des pages de vie très intimes. Je me souviens de celui de ma copine binnie (qui écrit maintenant ici) et de ceux Flaoua, de Pierrick, de Géradon, d’Elixie et bien d’autres encore (je name-droppe à mort tavu)… En dehors du fait que tous ces gens écrivaient merveilleusement bien sur leurs blogs, ils étaient (et sont encore) hyper authentiques dans leurs écrits. Ils ont donné envie à toute une génération de nerds d’écrire.

Puis j’ai commencé à suivre des blogs mode il y a une dizaine d’années, car je cherchais des inspirations et des idées de styles… Puis j’ai vite arrêté parce que c’est devenu la foire aux liens affiliés & aux jeux-concours et que je n’y trouvais plus mon compte.

Au final c’est en découvrant les blogs fitness tenues par des américaines et des australiennes que j’ai eu envie de lancer mon propre blog. Parce que ces filles ne me donnaient pas forcément envie de mieux m’habiller. Elles me donnaient envie de faire du sport,  de mieux manger, de tester de nouvelles recettes et au final … d’être mieux dans ma peau.

J’ai voulu suivre cet exemple en lançant mon blog, et en transformant –un peu- mon compte instagram pour en faire un outil de partage autour de mes passions sportives.

Et pourtant aujourd’hui, avec la professionnalisation des blogs & des comptes insta (les miens y compris hein), je me suis rendue compte que l’authenticité disparaissait peu à peu, noyée sous les  jeux-concours et les posts sponsos.

Depuis le début de l’année, j’ai fermé mon auto-entreprise et j’ai décidé de refuser quasiment (à 98% je dirais) toutes les demandes d’agences qui voulaient m’envoyer des produits à tester.  Parce qu’au final j’en ai eu assez de consommer autant et surtout j’en ai eu marre de pousser d’autres personnes à consommer. En travaillant sur ma relation à l’argent, je me suis rendue compte qu’au travers de mon blog, je prônais un encouragement à la consommation qui n’était pas forcément en accord avec mes valeurs et mes inspirations.

Au final, je réalise qu’en tant qu’influenceur-se, nous avons peut-être tous et toutes une part de responsabilité dans la surconsommation. Qu’on peut, à notre échelle, encourager chaque personne à consommer différemment, mieux et surtout moins. Alors voilà, je me suis dis que ce serait ça mon devoir d’exemplarité à moi.

Je sais qu’on ne va pas arrêter de consommer demain, mais je suis certaine qu’on peut donner envie aux gens de faire du sport, de mieux manger, d’écrire un blog et tout ça, sans avoir besoin d’acheter grand chose 😉

Je vous embrasse !

Vous aimerez aussi...