background header
Lifestyle Ma vie

Hello September.

J’ai pris quelques vacances loin du blog, vous l’aurez sans doute remarqué. Sans prévenir, sans même culpabiliser, j’avais besoin de temps et d’énergie pour mener à bien différents projets et me recentrer.

Même si tout a changé pour le mieux en 2017 pour moi, je dois reconnaître que j’ai eu un gros coup de mou au printemps, et que je cherche encore comment trouver l’équilibre entre ma carrière, mon blog, le sport et ma vie perso.

En fait c’est simple : j’ai eu ces derniers mois l’impression de ne jamais en faire assez. De ne pas pouvoir être à 100% partout, tout le temps. Et cerise sur le gâteau (parce que je suis une meuf et qu’on est championnes dans ce domaine), je me suis mise à culpabiliser d’avoir mis l’accent sur mon job et ma vie perso au détriment de mon blog et de ma passion d’écrire.

Parce que le métier de blogueuse se professionnalise, je vois beaucoup de mes copines blogueuses poster 3 à 4 articles par semaine, tout en nourrissant un feed instagram quotidien et en faisant des vidéos. J’ai eu tendance à m’en vouloir de ne pas être au même niveau de productivité. Paradoxal, quand je sais pertinemment que j’ai la chance d’avoir un métier passionnant et que je n’ai pas besoin de bloguer pour payer mes factures ou voyager.

Finalement, j’ai réalisé que j’arrive à un âge où il faut faire des arbitrages, choisir ses priorités et s’y tenir. Alors j’en ai parlé beaucoup autour de moi, et j’ai pris du recul.

J’ai réalisé en m’éloignant un peu que j’accordais probablement trop d’importance aux réseaux sociaux alors que ce que j’aime réellement c’est écrire ici. Que la portée des publications Instagram par exemple, était en train de nous rendre tous un peu débiles et obsessionnels.

Au final j’ai compris que je devenais dépendante d’outils qui conditionnaient ma façon de produire du contenu en recherchant la gratification immédiate. Parce qu’il est plus gratifiant de poster une photo et d’obtenir des centaines de réactions et des dizaines de commentaires, que d’écrire de longs textes de blog qui susciteront parfois tout autant de visionnages, mais beaucoup moins de réactions.

Mais je crois qu’il va falloir passer au-delà de ce besoin viscéral de recevoir une tape dans le dos de la part de gens que je ne connais pas. Si je veux améliorer mon écriture et continuer à partager avec vous, j’ai compris que j’allais devoir revoir ma façon de faire, c’est à dire :

  • Passer moins de temps sur les réseaux sociaux. J’ai ré-installé Moment sur mon iPhone et je limite à 2H30 par jour ma consommation d’écran mobile. J’ai aussi installé le plugin WasteNoTime sur mon navigateur web, et je limite à 30mn par jour ma consommation de réseaux sociaux / blogs.
  • Lire davantage. J’ai déjà lu 17 livres depuis le début de l’année, ce qui est un peu en deçà de mon objectif de 3 livres par mois, mais je me réserve maintenant des plages de lecture durant le week-end pour m’améliorer.
  • Lâcher mon téléphone. Vu qu’on était dans une relation à distance avec Norbert, le téléphone était l’outil principal de notre relation du matin au soir. Maintenant qu’on a emménagé ensemble, on commence lentement mais sûrement à s’en défaire. On part souvent se balader sans rien (ou juste un appareil photo) et on se rend compte que ça nous permet d’avoir des discussions hyper cools et de profiter sans stress de sonnerie (enfin surtout lui, moi j’ai aucune notification et mon portable est toujours en silencieux).
  • Passer un maximum de temps dehors. Pour prendre le soleil, profiter, être dans l’instant. Réfléchir un peu moins… Être un peu plus.
  • Dire non. J’ai clairement eu ma dose de déplacements ces derniers mois, et si les voyages forment la jeunesse, ils déforment aussi le quotidien et empêchent d’avoir une vraie routine. J’ai donc répondu non à 98% des propositions que je recevais pour des blogtrips. Je considère aussi la fermeture de l’auto-entreprise liée au blog… À voir.

Depuis quelques semaines et ces quelques changements implémentés, je me sens déjà plus en phase avec moi-même. Je me laisse moins polluer par ce que font les autres et je suis sortie de la comparaison constante. Je veux écrire et produire des contenus qui me ressemblent. Et les partager avec vous.

Parce que je sais que j’ai une chance immense d’avoir des lectrices & lecteurs intelligents, bienveillants et surtout qui me suivent depuis maintenant plus de 3 ans dans toutes mes aventures !

Alors j’espère qu’à partir de septembre, je vais arriver à trouver ce semblant d’équilibre, qui me permettra de me réaliser encore plus et encore mieux. Je vous tiens au courant 😉


PS : Si vous avez des envies particulières pour le blog, plus de recettes ou d’autres formats d’articles, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires.

Vous aimerez aussi...

  • Amel

    Salut Camille!
    Bravo pour cet article bien sincère. Je suis ravie de lire que tu comptes écrire plus ici car tes articles hyper clairs, construits, plein d’informations utiles me manquent. D’ailleurs je lisais également tes articles sur medium, plus développement personnel et ils étaient top. Très inspirant…je pense que si tu veux te concentrer sur un média – le blog- ne te censure pas sur les sujets, parle nous de tout ce qui t’intéresse de ce que tu appris pour nous faire évoluer avec toi. Je ne commente pas toujours mais je lis tout. J’y réfléchis j’y reviens, je relis souvent des choses quand j’en ai besoin. Et j’ai acheté ton livre. Bref on est plein comme moi j’en suis sûr. On apprécie ton travail et tu as un vrai impact. Bcp plus qu’avec une photo instagram. Au plaisir de lire ton prochain article 🙂

  • T’es un amour merci Amel !