background header
Running Sport

#ULTRABOOST CAMP : Mon week-end à l’INSEP

Ce week-end, vous l’avez peut-être vu sur Instagram, j’étais à l’INSEP (Institut National du Sport & de la Performance) avec adidas pour une préparation à la course Paris-Versailles dont je prendrais le départ le 27 septembre prochain.

Bon c’était pas forcément une course que j’avais prévu de faire, et je ne suis pas du tout préparée pour, donc ce petit week-end de BootCamp était ce dont j’avais absolument besoin pour me mettre en confiance (ou pas!).

JOUR 1

On se retrouve à 8h à Bastille avec les copines de ma team, je suis contente, j’ai pas spécialement peur, normalement ma condition physique tient la route et je devrais survivre.

On rejoint les filles des autres teams (car oui, c’est un week-end 100% meufs) ainsi que les journalistes et blogueuses. Là je retrouve aussi ma copine Marie qui est donc la personne avec qui je suis le plus souvent partie en vacances cette année. Je lui propose de lui présenter mes parents bientôt.

Après un briefing avec nos 2 coachs-tortionnaires-d’amour et un passage de Jimmy Vicaut venu nous dire bonjour, on prend un petit dej à base de Dear Muesli & de Detox Delight. Pour info les deux sont très bons ! (Voici pour mon incroyable talent de critique culinaire)

Jimmy

Jimmy est aussi bien réveillé que nous, ça fait plaisir.

On part donc pour le 1er atelier : Renforcement musculaire !

IMG_4867 IMG_4942 IMG_4912 IMG_4904

Bon j’ai jamais autant rigolé de ma vie pendant une séance, on est beaucoup trop contentes, du coup les coachs nous mettent au premier rang pour qu’on arrête de gesticuler dans tous les sens en se marrant comme des baleines. On fait quand même nos pompes et notre gainage (et ça nous collera des courbatures pour le week-end entier).

Après un rapide dej au self de l’INSEP, on part pour le second atelier sportif de la journée : le fractionné en côtes !!!

IMG_0095

On se rend dans le bois de Vincennes, le programme est simple, il faut se mettre en bas de la côte et courir à fond :

  • 500m
  • 2 x 400m
  • 3 x 300m
  • 4 x 200m
  • 5 x 100m

La seule récup : marcher puis trottiner en descendant la côte pour retourner vers la ligne de départ.

Je veux mourir mais je reste collée aux baskets de Marie qui envoie grave. J’insulte la terre entière à chaque fois que j’atteins le sommet de côte. Je crache ma vie. Un beau moment de sport.

IMG_0287

Les filles de la boost envoie du super lourd, ça donne envie de se pousser encore plus !

Une fois la séance terminée, on part pour le meilleur moment de la journée : la détente !

Après une séance de veinoplus sport aux côtés de Cécile (ce truc est top), on part pour le meilleur moment de la journée … LA BALNEOTHERAPIE !

IMG_6342

Je suis beaucoup trop contente alors j’essaie tout : bain chaud, bain froid, faire des longueurs dans la piscine le bain chaud, essayer de marcher sur les mains dans l’eau… Bref je suis à la limite du supportable mais mes copines sont hyper patientes face à l’enfant hyperactive en face d’elles.

On se douche ensuite et on part pour rencontrer le grand champion venu nous coacher ce week-end : Martin Fourcade ! (qui lui-même attendait Usain Bolt présent dans les locaux au même moment).

Pour avoir eu la chance de discuter avec lui, ce mec m’a bluffé. Il est hyper accessible, d’une gentillesse dingue et surtout, c’est un vrai passionné de sports et de nature.

Il s’entraine tout le temps de manière très variée : ski de fond, ski à roulettes & tir bien sûr, mais aussi running, vélo ou encore du CrossFit (qu’il nous a confié ne pas spécialement aimer, minou!)

IMG_6355

Ma maman a partagé cette photo sur son Facebook.

On part ensuite dîner tous ensemble, je mange n’importe quoi c’est à dire : une salade, un wrap au poulet, un sandwich au brie et une part de banana cake. Voilà, c’était bon aussi mais je pouvais manger environ le triple.

IMG_0407

Des femmes et du brie

On part se coucher à 22h30, je regarde un peu Law&Order et je m’endors vers 22h35 dans ma chambre de championne.

JOUR 2

Je me réveille à 6h30, on prend le départ 30mn plus tard pour le run à jeun. Toutes les filles sont à l’heure, il fait plutôt frais, et on part dans le Bois de Vincennes avec Martin qui souffrant d’une légère blessure au pied nous suit en vélo.

Ce qui devait être un réveil musculaire avec une allure cool (entre 6″30mn et 7″30mn au km) devient finalement une course plutôt soutenue autour de 5″15. Ah bha je suis bien réveillée après ça.

On prend un petit dej à la cafétéria, on se change et on part pour le vrai moment difficile du week-end : le fractionné sur piste.

IMG_6322

C’était vraiment super difficile. Entre les courbatures de la veille et la fatigue, je sens que j’ai aucune patate et je me traine. Heureusement que toutes les filles sont adorables, parce que sans elles je restais allongée au bord de la piste.

Bon et aussi parce que le coach était vraiment pas mal 😉

IMG_0345Martin qui nous a donc encouragé, a fait le lièvre et plein de blagues pendant nos 2 heures de fractionné. Ce mec est un amour.

Nos coachs-tortionnaires ont également été parfaits et très patients pendant ces 2 jours où je me suis rappelé mes cours d’EPS et mon incapacité à rester concentrée pendant plus de 3 minutes.

IMG_0537

Après une douche et un dernier dej à la cafétéria, on part faire un cours de Strala Yoga dans une salle de basket. Je ne sens plus du tout mon corps, je fais donc n’importe quoi pendant une heure et je m’endors à moitié pendant la relaxation.

Après ça on passe vite fait sur le tournage de Stade 2 pour faire un bisou à notre parrain à toutes, Teddy Riner.

Teddy Twitter

 

Après ça on a visité l’INSEP, j’ai bien aimé, surtout deux trucs, la piscine et un squelette.

IMG_0200 IMG_0213

Après toutes ses émotions, c’est déjà l’heure de rentrer. Et de manger un énorme burger et des frites après tout ce sport !

Vraiment ce week-end a été dingue, beaucoup de niveau côté sport, un excellent esprit parmi les filles présentes et une gentillesse incroyable de la part de tous les athlètes qui nous encadré !

Si vous voulez en savoir encore plus :

  • Lire le compte-rendu de Marie
  • Lire le compte-rendu de Cécile

 

Vous aimerez aussi...