background header
Naturopathie Santé

Se débarrasser de la perlèche naturellement

Avec l’hiver arrivent les premières gerçures et c’est souvent, c’est douloureux (et moche), et ça s’accompagne parfois de petites irritations aux coins des lèvres. Si vous n’arrivez pas à vous débarrasser de ces crevasses malgré des tonnes de baume à lèvres hydratant, c’est probablement de la perlèche. Je vous préviens tout de suite, ce post parle de champignons, de mycoses et autres trucs vraiment sexy !

La perlèche se manifeste par des crevasses à la commissure des lèvres qui rendent très désagréable le fait de rire, d’ouvrir grand la bouche ou encore d’embrasser quelqu’un.

Perlèche

C’est une infection qui peut toucher un bord des lèvres (ou les deux), et c’est une vraie galère pour s’en débarrasser. Pourquoi ? Parce que ce n’est pas seulement une irritation… Je vous explique !

Les types de perlèche

  • La perlèche bactérienne souvent causée par un streptocoque ou un staphylocoque doré
  • La perlèche herpétique causée par le virus de l’herpès
  • La perlèche candidosique si vous présentez des dépôts blancs au bord des lèvres : elle est liée à la prolifération anormale de Candida albicans qui est un champignon normalement présent dans notre cavité buccale, les muqueuses de l’estomac et les muqueuses génitales. Quand la flore intestinale est déséquilibrée (à cause d’abus d’antibiotiques ou d’une alimentation trop riche en sucres) ce champignon se multiplie et peut créer des mycoses buccales comme la perlèche ou des mycoses vaginales à répétition. Une prolifération du candida albicans peut également créer une fringale de sucre en permanence, une fatigue chronique, des troubles digestifs… Bref c’est une vraie galère.

Les causes possibles de la perlèche

  • Les tics de léchage et/ou une sècheresse des lèvres
  • Les carences en vitamine (fer, acide folique, zinc, etc…)
  • Les médicaments (antibiotiques, corticoïdes…)
  • Une alimentation trop riche en sucre
  • Un mauvais entretien des appareils et prothèses dentaires
  • L’utilisation d’un dentifrice trop agressif
  • Un déficit immunitaire (cancer, HIV…)

Prévenir la perlèche

Bon rassurez vous hein, la perlèche ne touche pas tout le monde et elle est très peu contagieuse. En revanche si vous y avez droit de manière épisodique (c’est mon cas), il y a un certain nombre de réflexes à prendre pour éviter la récidive bien reloue. On récapitule :

  • Ne pas se lécher constamment les lèvres
  • Bien s’hydrater les lèvres
  • Maintenir une bonne hygiène buccale (les dents ça se brosse après chaque repas ou collation)
  • Avoir une alimentation équilibrée
  • Boire de l’eau

Dans mon cas c’est souvent après une période où je mange trop de sucres + le froid qui arrive (quand ça caille, j’ai envie de donuts à tous les repas, je suis moitié femme, moitié Omer Simpson), que je vois les irritations apparaître. On peut tous avoir des déclencheurs différents, mais dans mon cas, c’est vraiment l’excès de sucres qui a l’air d’être le moteur de la prolifération.

Mon protocole naturopathique pour lutter contre la perlèche

Je tiens à préciser que ces conseils me viennent de mon expérience personnelle et de ma formation en naturopathie. Ils ne remplacent en aucun cas l’avis ou les conseils de votre médecin. Il s’adresse en particulier à celles & ceux qui souffrent d’une perlèche candidosique.

shutterstock_525463642

Assainir (environ 2 semaines)

  • Eliminer complètement le sucre de votre alimentation (gâteaux, sodas, sucres lents mais aussi les fruits et les légumes dont l’IG est élevé comme les carottes)
  • Eliminer  les aliments avec une teneur importante en levure/moisissures (le pain, l’alcool, les fromages fermentés…)
  • Éviter les produits laitiers. Et oui ! Ils sont riches en lactose qui n’est autre que … le sucre du lait.
  • Utiliser l’ail qui est un excellent anti-fongique et permet de lutter contre le candida albicans. En complément alimentaire j’utilise MY’COKYL des laboratoires Nutergia, qui est aussi riche en romarin et pamplemousse. Dans tous les cas, vous allez puer un peu de la gueule. Mais bon, c’est la vie.
  • Faire une cure d’extrait de pépins de pamplemousse pour renforcer ses défenses immunitaires. J’utilise ceux de Nat&Form, vous pouvez trouvez facilement d’autres marques en pharmacie ou en boutique bio.
  • Faire des bains de bouche au bicarbonate de soude : une cuillère à café délayée dans un peu d’eau.
  • En local : appliquer matin et soir sur vos lèvres une solution faite de : 2 cuillères à soupe d’huile de coco (antifongique) mélangée avec 3 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree + 1 goutte d’huile essentielle de Cannelle. Si vous n’avez jamais utilisé d’huile essentielle, testez les avant dans le creux du coude et attendez 24h pour voir si vous n’êtes pas allergique.

Soutenir (de 2 à 4 semaines)

Normalement, après le protocole d’assainissement, vous devriez vous êtes débarrassés de vos irritations. Maintenant pour éviter les récidives, il est important d’aider votre corps à se refaire une santé, et surtout une flore intestinale saine.

  • Allez-y molo sur le sucre, vous pouvez le réintégrer dans votre alimentation mais avec modération.
  • N’hésitez pas à vous faire une cure d’aliments riches en zinc (coquillages, crustacés, céréales complètes …)
  • Et comme en prévention : ne pas toucher, ne pas lécher, et bien se brosser les dents !

Voilà j’espère que ça vous aidera et n’hésitez pas si vous avez des questions ou des astuces à partager !

Crédit photos : Shutterstock

Vous aimerez aussi...

  • Amélie

    Merci pour cet article. Pour avoir eu quelques fois la perlèche, outre que ce ne soit pas esthétique, cela est très embêtant pour manger, surtout quand on est gourmande. Je n’ai pas été prise « au sérieuse » par un médecin, en dépit d’une carence en fer à ce moment là. J’ai fait le tri dans les baumes à lèvres, je me suis cantonnée à une seule marque de dentifrice sinon la perlèche revient quelques semaines après.

    • Oui malheureusement les médecins et les pharmaciens ont tendance à te filer une crème antifongique (type mycoster) et à te dire que ça va passer. Dans mon cas aussi ça ne marchait pas, c’est pour ça que j’ai testé pas mal de trucs (qui au final sont beaucoup plus efficaces!)

  • Arbre à Thé

    Attention à ne pas ingérer le teatree. Ce n’est pas parce que c’est une huile essentielle que ce n’est pas dangereux

  • blondeel

    lié aussi à une grande fatigue (me signifie que je dois me reposer-essayer-lever le pied sur le sport: je flirte svt avec le surentrainement) et carence en fer sans cause infectieuse. pour ma part elle passe donc très vite avec la correction immédiate de ces troubles:repos relatif+fer.
    et de la crème cicatrisante d une bonne marque d homéopathie :les baumes a levres=0, et si c est infectieux, attention de ne pas contaminer le tube.
    Bonne journée et merci pour ton article

    • Oui pour ma part la grande fatigue c’est bien le cas en ce moment donc je te comprends ! Tu recommandes quoi comme crème cicatrisante ?

      • blondeel eleonore

        creme homeopatique Cicaderma, des laboratoires boiron .très grasse et luisante, mais ça calme et cicatrice vite! et la perleche ouverte c est une horreur, et les baumes a levre ne sont pas faits pour les plaies.

        • Super je vais aller en acheter merci 🙂