background header
Running Sport Vélo

Rouler en musique : Mon test des écouteurs Aftershokz Trekz Air

Pour celles & ceux qui me suivent sur Instagram, je vous en avais déjà parlé il y a quelques temps, j’utilise maintenant les écouteurs à conduction osseuse Trekz Air d’Aftershokz depuis plusieurs semaines et j’en suis super contente.

Ca faisait très longtemps que j’utilisais les mêmes écouteurs (voir mes écouteurs d’iPhone), et j’ai découvert les Trekz Air grâce à mon ami Raph qui en avait reçu une paire en cadeau à Noël dernier. Lui-même très agréablement surpris par le produit, il m’en avait fait l’éloge et m’a donné très envie de les tester, c’est pourquoi j’ai accepté ce partenariat.

La grande différence avec des écouteurs traditionnels, c’est qu’on ne glisse pas d’écouteurs à l’intérieur de l’oreille. La technologie des Trekz Air utilise les os de la joue pour créer une caisse de résonance et conduire le bruit jusqu’aux tympans.

Cette solution a résolu deux grands problèmes pour moi qui écoute de la musique en permanence, en vélo, dans le train, en courant et au bureau :

  • Je n’ai plus aucune douleur aux oreilles
  • Je peux être parfaitement consciente de mon environnement et je ne suis pas coupée du monde extérieur

C’est assez étrange au début mais le son est très clair et le confort est incroyable. Malgré son look imposant, le casque ne pèse que 30 grammes donc je ne me sens jamais gênée, ni au bureau, ni dans ma pratique sportive. D’autre part, ayant passé une large partie de mon adolescence dans les salles de concerts, je suis vraiment contente d’avoir trouvé une solution qui me permette d’écouter de la musique en permanence sans me vriller davantage les tympans !

Vu que je les utilise quand je fais du VTT & du gravel (donc sur les chemins et hors-circulation), je peux vous certifier qu’ils ont passé le test de résistance à la transpiration, la poussière et l’humidité haut la main. Je suis assez soigneuse donc je les nettoie et je les rentre dans leur petite pochette après chaque utilisation, jusque-là ils n’ont pas bougé.

Ma seule réserve concerne l’écoute de podcasts ou d’émissions pendant l’effort où j’ai parfois eu un peu de mal à entendre ce qu’on me racontait vu que j’étais en train de souffler comme un bœuf en même temps… Après ça ne me dérange pas outre mesure vu que je préfère écouter de la musique quand je fais du sport.

Enfin je vous mets une petite FAQ issue des différentes questions que j’ai reçu sur Instagram, n’hésitez pas à poser vos questions en commentaire si je n’y ai pas encore répondu, j’en profiterai pour mettre à jour l’article.

FAQ sur mes Trekz Air

Ca marche vraiment ? C’est pas juste le son poussé à fond ?

Alors oui ça marche pour de vrai. Tu peux même utiliser des boules Quies pour te couper du bruit extérieur, et continuer à entendre ton son.

Est-ce que les autres peuvent entendre ce que tu écoutes ?

Non, on a testé au bureau et la confidentialité est préservée 😉

Peux-tu discuter en même temps ?

Oui, complètement. Et ça m’évite de me couper des autres lors des sorties vélo ou au bureau.

Peux-tu les passer sous un casque de vélo avec des lunettes ?

J’utilise le combo lunettes, puis écouteurs, puis casque et ça fonctionne pas mal ! En revanche j’ai renoncé à la gapette quand je les utilise.


Et vous alors ? Comment vous écoutez de la musique au quotidien et en faisant du sport ? Racontez-moi !

Vous aimerez aussi...