background header
Alimentation Santé

Mes coachs santé

Cet article est rédigé dans le cadre de mon partenariat avec la MGEN et son programme de prévention du risque cardiovasculaire Vivoptim. Pour retrouver les articles précédents, rendez-vous ici.

Si j’ai de bonnes notions en « bien-être » grâce à mes études de naturopathie, je suis toujours à la recherche d’avis de professionnels de la santé et du sport, car le sujet est tellement vaste qu’il y a toujours de nouvelles choses à apprendre.

Crédit : Shutterstock

Au coeur de la plateforme Vivoptim, chaque membre bénéficie gratuitement d’un suivi coaching personnalisé avec un ou plusieurs professionnels de santé (coach sportif, tabacologue, infirmière, diététicienne…). C’est génial car le suivi est vraiment fait sur-mesure en fonction des informations saisies sur la plateforme par le membre et des entretiens téléphoniques. Bien sûr les informations et données sont confidentielles, sécurisées et la plateforme bénéficie d’une autorisation de la CNIL.

J’avais demandé à avoir 2 entretiens afin d’approfondir mes connaissances et j’ai appris plein de trucs qui vous serviront aussi probablement ! J’ai même envoyé mon « meal planner » qui contient mes repas types de la semaine à Laurane, la diététicienne par mail pour avoir son avis, super pratique non ?


Les aliments pour une bonne santé cardio-vasculaire – entretien avec Laurane, diététicienne

J’ai demandé à Laurane quels étaient les meilleurs aliments pour notre petit coeur, voici une restitution de ce qu’on s’est dit lors de notre entretien. Je voulais savoir ce qu’elle pensait de ma façon de manger et démonter quelques idées reçues sur le gras et l’alimentation !

Les matières grasses

Elles sont 2 fois plus énergétiques que les protéines ou les sucres, il est donc important d’en consommer !

1. Les bonnes graisses :

  • Les huiles riches en omega 3 : colza, sésame, lin, pépins de raisin (en assaisonnement), huile de caroube…
  • Les huiles riches en omega 9 (olive) favorisent la baisse du cholestérol (en cuisson modérée. Consommer une belle cuillère à soupe !
  • Les graines : Bien broyer les graines de sésame / lin … Pour mieux les absorber et nourrir la flore intestinale.
  • Les huiles pour la cuisson à haute température : huile de tournesol, huile d’arachide, huile de coco
  • Les poissons

Le conseil de la diététicienne : Ne pas hésiter à mélanger les huiles dans une salade ou un houmous (une cuillère d’huile de colza + une cuillère d’huile d’olive par exemple).

2. Les graisses dont il ne faut pas abuser :

  • Les yaourts : S’il y a un intérêt des ferments avec le « petit lait », il ne faut néanmoins pas en abuser.
  • La crème si consommée tiède (ne pas la chauffer) avec des pâtes complètes par exemple… Lorsqu’on a pas de problème de cholestérol, on peut utiliser une crème à 30% de matière grasse.
  • Le fromage : Il peut être acidifiant (par exemple moi j’ai hyper mal aux articulations quand j’en mange), il faut donc tester sa propre tolérance …. À savoir également : Plus les fromages sont à pâte dure plus les minéraux vont être concentrés (calcium, sel, phosphore, graisse)

Le conseil de la diététicienne : pour limiter l’apport en sel, ne pas manger la croute.

  • Les oeufs : Ne pas dépasser 6 par semaine (attention aux oeufs cachés dans les cakes, pâtes etc…

Plus généralement, voici quelques petits conseils glanés au fil de la conversation :

Concernant les fringales : Toujours prendre un fruit ou une compote (sucres rapides) avec un oléagineux (noix, noisettes…). Le combo protéines + graisses + fibres = meilleure assimilation !

Limiter les protéines animales au coeur d’un même repas (pas de viande + fromage, choisir l’un ou l’autre) et préférer un fruit alcalinisant riche en potassium pour le dessert.

La clé ce sont les associations : bien jouer les associations sans s’interdir quoique ce soit !


Qu’est-ce que les constantes de l’hypertension ? Comment prendre sa tension ? – entretien avec Céline, infirmière

Par définition, l’hypertension artérielle est un trouble cardiovasculaire qui se caractérise par une élévation de la pression artérielle.

À savoir : L’hypertension artérielle concernerait 10 à 15 % de la population française et la cause de près de la moitié des accidents vasculaires cérébraux et des accidents cardiaques. (Source)

La tension est composé de 2 chiffres :

  • La Systole (chiffre haut) : C’est la pression sanguine pendant la contraction du coeur
  • La Diastole (chiffre bas) : C’est la pression sanguine entre 2 contractions

Si la systole est supérieure à 140mm Hg et si la diastole excède 90mm Hg, le médecin peut alors poser un diagnostic d’hypertension.

Prendre sa tension, la règle des 3 :

À l’aide d’un tensiomètre brassard (plus fiable qu’un tensiomètre poignet), on prend sa tension 3 fois en l’espace de 3 minutes, 3 fois par jour pendant 3 jours.

Bon je n’ai pas encore testé (je ne la prenais qu’une fois le matin) mais je vais m’y mettre !

Et des petites fiches à imprimer :

Comment éviter l’hypertension ?

Déjà il faut savoir qu’il existe des facteurs de risques modifiables (sédentarité, mauvaise alimentation, tabac, stress…) et des facteurs de risque non modifiables (hérédité, âge, sexe) de l’hypertension artérielle.

Une alimentation équilibrée et la pratique régulière d’une activité physique permettent de prévenir les risques cardiovasculaires, mais il reste essentiel de consulter son médecin en cas d’antécédents familiaux et surtout de faire un check-up complet avant la reprise d’une activité sportive !

Quand l’hypertension artérielle est diagnostiquée, il est intéressant de connaitre les signes cliniques pouvant être révélateurs d’une poussée hypertensive :

  • Acouphènes (sifflements dans les oreilles)
  • Céphalées (maux de tête)
  • Points noirs devant les yeux
  • Vertiges
  • Fatigue…

En résumé pour éviter l’hypertension, mangez, bougez et méditez 😉 Et en cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin !


Finalement, j’ai réalisé au cours de ces entretiens que peu importe ce que l’on pense savoir sur sa santé, il est toujours utile de s’entourer de professionnels et de bénéficier de leurs conseils. Depuis ma conversation avec Laurane je préfère les frites de légumes aux frites de patates lorsque je me fais un burger, et je sais maintenant prendre ma tension correctement et détecter les signaux de l’hypertension grâce à Céline !

Donc vraiment, n’hésitez pas à demander conseil à un pro de la santé que ce soit sur la plateforme Vivoptim ou près de chez vous 😉

Commentaires

commentaires

Vous aimerez aussi...