background header
Développement personnel Lifestyle Santé

Mes 12 astuces pour être plus créative

Je fais un job plutôt créatif où je suis amenée à créer, imaginer, retranscrire, fouiller et retourner les mots jusqu’à ce qu’ils soient dans le bon sens.

Ma principale activité en dehors du boulot, c’est probablement le blog & mes réseaux sociaux, où là aussi j’essaie de créer en écrivant, en photographiant, en cuisinant et en mettant en scène le tout.

J’ai une formation artistique (un bac L + arts plastiques, des études en communication suivies d’études en design de mode), et d’aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours tenu des journaux intimes, gribouillé dans les marges de mes cahiers et pris des photos dès que je le pouvais.

Et pourtant  parfois je bloque complètement. Parce que je veux en faire trop, je deviens perfectionniste et je procrastine pendant des jours. Je ne fais que les petites tâches simples qui ne me demandent aucun travail créatif (par exemple : répondre aux emails & aux commentaires) et j’ai l’impression de bien occuper mon temps. Alors que ce n’est pas le cas, simplement je soulage mon esprit en lui donnant l’impression d’être productif.

Je viens de terminer un bouquin génial qui s’appelle Le Réflexe Créatif écrit par une chorégraphe de renommée : Twyla Tharp (elle a bossé entre autre avec le réalisateur Milos Foreman, et est amie avec Richard Avedon, rien que ça).

J’ai pris plein de notes en lisant son livre (je fais toujours ça, ça m’aide à bien retenir les idées & citations qui me touchent), et voici donc mes trucs pour développer ma créativité et qui fonctionnent plutôt bien depuis quelques semaines :

Mes 12 astuces pour être plus créative

Image : Shutterstock

Image : Shutterstock

1/ Faire 1 dossier par article

J’ai souvent trop d’idées. Avant je les listais au sein d’une même note dans mon application* ayant pour titre « liste d’articles à écrire ». Sauf que quand tu en as 100 à pondre, c’est plutôt décourageant et que tu n’ouvres même plus le document.

Maintenant je prépare un dossier par article (ou un brouillon sur Notes) où je synthétise mon plan, j’ajoute mes recherches, des citations, etc… Et je m’attèle ainsi beaucoup plus facilement à la rédaction d’un article !

* J’utilise tout simplement Notes sur iPhone que je trouve vraiment pratique vu qu’on peut maintenant ajouter des images, des dessins et tout mettre sur le cloud et y accéder depuis mon téléphone et mon ordinateur dès que j’en ai besoin.

2/ Mon mantra : faire simple

Un sujet = un post. Tout simplement

Trouvez vôtre mantra et en cas de doute, répétez-le !

3/ Gratter pour trouver l’inspiration

Si je tombe en panne d’inspiration, 3 solutions :

  • Lire : un livre, des blogs que j’aime bien et que je suis sur feedly ou un magazine. Prendre des notes.
  • Sortir : pour tester un nouveau sport, une nouvelle cuisine, un nouveau lieu …
  • Discuter avec des personnes qui m’inspirent, leur poser des questions et triturer leur cerveau.
4/ Noter chaque idée au moment où elle se présente

Pour ne rien oublier. Mieux vaut revenir sur une idée et ne pas l’utiliser plutôt que d’avoir oublié celle qui sera vraiment intéressante.

5/ Limiter et chronométrer les distractions

J’adore les films. Et les séries. Selon mon compte betaseries j’ai passé plus de 6 mois entiers de ma vie à regarder des séries. Je perds un temps fou devant Netflix. Donc je me limite maintenant à une durée de visionnage par jour (enfin j’essaie).

6/ Avoir des mentors et s’y référer dans le doute

Qu’est-ce que Sarah Wilson & Garance Doré feraient ?

Voilà la question que je me pose souvent. Je les adore pour des raisons tout à fait différentes parce qu’en terme de blog ce sont les deux personnes qui m’ont inspiré, donné envie de m’y mettre et continue de me fasciner après des années, là où beaucoup d’autres blogs m’ont saoulé.

7/ Se mettre en colère contre soi si c’est nécessaire

Je suis plutôt cool envers moi-même. Je mange ce dont j’ai envie sans jamais me le reprocher et je suis plutôt tolérante envers mon oisiveté face au blog. J’estime que ma vie passe avant mon site et que si je suis heureuse, je peux bien le laisser de côté quelques temps.

Le problème c’est qu’en faisant ça, je ne me rends pas service. Je suis comme un parent laxiste. Si je me force à écrire, je sais que je suis plus heureuse et épanouie. Donc je m’autorise maintenant à m’engueuler quand je n’écris pas, et ça marche !

8/ Écrire comme si personne ne lisait

C’est toujours compliqué de s’exposer. Parce que quand bien même j’ai des lecteurs intelligents et bienveillants que je n’ai jamais rencontré et devant qui il est facile d’être la meilleure version de moi-même, mais je suis aussi lue par ma famille, mes exs (vous n’imaginez pas le nombre d’engueulades que certains articles m’auront valu ahah), leurs meufs, mes collègues de travail, les gens avec qui j’étais au lycée… Bref vous avez l’idée : c’est parfois un peu compliqué quand on a tendance à tout déballer sans trop de filtres, de devoir ensuite assumer au quotidien les remarques sur ce que j’ai pu dire & écrire.

Pour être honnête, j’ai adopté depuis le lancement du blog une technique inspirée du théâtre. Sauf qu’au lieu de regarder au loin dans la salle, j’imagine que je parle à un groupe dont je n’arrive pas à discerner les visages. Vous êtes là, moi aussi, mais je ne sais pas de qui « Vous » est composé au moment où j’écris.

Bon et j’ai aussi suffisamment d’humour pour accepter de me faire vanner sur mon blog, donc je survis à ce quotidien terrible de blogueuse santé & sport, qui se fait vanner dès qu’elle mange une frite (et j’en mange beaucoup, croyez-moi sur parole).

9/ Avancer sans attendre d’être parfaitement au point

Parce que tout évolue et qu’il vaut mieux sortir un projet le plus rapidement possible et le faire évoluer, plutôt que d’attendre qu’il soit parfaitement fini et hors-sujet.

10/ Savoir se rebeller.

N’importe qui ayant bossé avec moi saurait vous dire à quel point je peux être reloue exigeante.

C’est un truc que j’ai appris chez l’Oréal et que j’ai gardé précieusement parce que ça m’a fasciné. Là-bas, tout est toujours remis en question.

Donc en réunion, je réfléchis toujours à toutes les options, je contredis, je propose d’autres pistes, j’essaie de voir les failles et de rendre le projet meilleur. J’ai cru plusieurs fois me faire assassiner par l’agence qui gérait la boost à l’époque et d’autres teams leaders qui voulaient juste rentrer chez eux, mais franchement je n’ai aucun regret. Parce que quand je crois en un projet je veux avoir exploré un maximum d’options et ne jamais rien prendre pour acquis.

11/ Donner de son temps et de son savoir

J’essaie toujours de répondre à mes emails et de donner de mon temps et de mes connaissances à qui le demande. Parce que je crois profondément au karma et que savoir donner peut amener à recevoir beaucoup !

12/ « L’échec enseigne l’humilité »

C’est normal de se planter. C’est souvent salvateur. On apprend d’ailleurs bien plus de ses échecs que de ses victoires… Mais je vous en reparlerai 🙂

Et enfin, si vous manquez encore d’inspiration, voici la citation qui m’a le plus plu dans tout le livre :

« Celui ou celle que vous serez dans cinq ans dépend de deux choses : les gens que vous rencontrerez et les livres que vous lirez. » – Twyla Tharp

Vous aimerez aussi...

  • C.Cosmique

    Je me disais justement il y a qqs jours que je n’écrivais plus beaucoup pour mon blog et pourtant j’en ai toujours envie. Ton article vient de me redonner un sacré coup de motivation ! Merci ! Bises

    • Si je peux aider, je suis bien contente 😉 des bises !

  • Cécile Barbe

    Je me retrouve assez! Sauf que pour moi, la contrainte ou la pression ont l’effet inverse! Plus je me fixe une contrainte, surtout en terme de productivité, moins je suis créative et surtout originale. Avant j’avais un blog loisirs créatifs, où je mettais ce que je créait, puis petit à petit je créais pour pouvoir écrire, et du coup des choses de moins en moins motivantes pour moi, à la longue j’ai fini permettre de coté les loisirs créatifs à cause d’une certaine lassitude, puis finalement fermer le blog. Depuis je me suis remise aux travaux d’aiguilles à mon rythme avec plaisir. Le plaisir avait disparu.
    Du coup avec mon nouveau blog sur mon mode de vie, j’ai adopté le mantra correspondant au titre, pour être en accord avec: Au fil du chemin, j’écris au fil de mecs idées que je l’aise venir, et parfois repartir. Bref j’y trouve plus de plaisir ainsi.

    • Oui je pense que la notion de plaisir est très importante, surtout quand on parle d’un loisir !

  • María-Dolores González

    Cet article a eu une resonnance en moi. J ai ommandé ce livre (mon amoureux me l a acheté sur Amazon)
    Au plaisir de te rencontrer sur une course sur Paris ☺

    • J’espère que le livre te plaira autant qu’à moi alors 😉
      À bientôt !

  • Emilie

    En tout cas et pour appuyer le point n°11 « J’essaie toujours de répondre à mes emails… » je t’ai écrit une fois et tu m’as répondu quasi-immédiatement, je dois dire que c’est super agréable 🙂 🙂

    • Aww 🙂 j’essaie en tout cas !! Ça me fait plaisir si ça marche

  • Gaëlle-Anne

    J’adore ta citation de fin!! Elle me parle tellement 😉
    J’ai adoré ton article d’ailleurs! Pour ma part, je programme des séances dédiées à des activités créatives (piano, chant, etc.) comme une séance de sport ou des révisions! Parce que je suis d’accord avec toi, c’est parfois dure de trouver la motivation de s’atteler à une activité créative (même si elle nous plait!) alors qu’on pourrait très bien être dans son lit en train de regarder le prochain épisode de notre série 😉
    Un truc que je fais aussi pour être plus créative, c’est de m’installer dans différents endroits comme dans un parc, ou dans un café! 🙂
    A bientôt!
    Gaëlle-Anne

    • Oh oui ! Les espaces de coworking font aussi des merveilles pour ma productivité 😉

  • lost writer hey

    J’aime beaucoup. Des conseils terre à terre qui diffèrent des 1001 articles sur le sujet. Merci pour la découverte du livre, j’espère avoir l’occasion de le lire un jour.

  • Margaux Le Prevost

    Moi aussi je me fais vanner dès que je mange une frite, c’est relou :-/