background header
Lifestyle

Ma nouvelle vie 2/2

Donc, je vous ai laissé la dernière fois en vous racontant comment j’avais décidé de partir vivre à Arras pour mon nouveau job, c’était une décision un peu particulière donc reprenons…

shutterstock_263538860

Crédit : Shutterstock

Personnellement

J’en ai parlé ici, parfois en filigrane, mais j’ai décidé de quitter la personne avec laquelle je partageais ma vie, un mariage et 2 chiens dans le courant de l’année dernière. Ce qui a chamboulé pas mal de trucs dans ma vie.

Mon premier réflexe après la séparation a été de vouloir quitter Paris. Après tout, je ne suis pas parisienne de naissance, je suis tout juste parisienne d’adoption. J’ai vécu plus de 10 ans à Paris, d’abord pour mes études, ensuite pour le travail mais surtout pour la personne que j’aimais.

J’ai toujours espéré partir et partir et pouvoir adopter un rythme de vie plus calme, plus sain,et moins sur les chapeaux de roues. C’est un peu gnangnan aussi, mais j’ai pris des chiens dans l’idée de pouvoir leur offrir un jour un bout de jardin et une vie loin des trottoirs sales de Paris.

Puis finalement, j’ai décidé de rester encore un peu. Parce que j’avais un truc super à Paris : mes potes. Qui se sont occupés de moi, m’ont aidé, supporté et encouragé pendant des mois plutôt difficiles.

Quelques mois plus tard, à mon retour d’Argentine, j’ai réalisé que peu importe la distance, mes potes étaient là pour moi, et qu’avec un système de support pareil, je pouvais arriver à faire tout ce que je voulais dans la vie.

C’est comme ça que j’ai pris sans vraiment la prendre, la décision de quitter Paris.

On arrive à la question vous brûle les lèvres hein ? En tout cas c’est celle qu’on m’a le plus posé.

« MAIS TU PARS TOUTE SEULE ?! »

Bha ouais. Je suis partie toute seule à Arras, avec mes deux vélos, quelques cartons et mes deux chiens qui me rejoindront bientôt,

Est-ce que j’ai flippé ? Bof non. J’ai réalisé cette dernière année que malheureusement, parfois les relations sont des boulets qui empêchent d’avancer aussi vite qu’on le voudrait. C’est une aventure et un changement de vie que je fais pour moi uniquement.

Tout ce process, d’arrêter mon boulot chez l’Oréal, de faire une formation pour apprendre à prendre soin de moi et des autres, m’a aussi permis d’apprendre à faire le tri dans mes relations et à faire une croix sur tout ce qui était toxique pour et pouvait me freiner.

En gros, je pense que je viens de terminer ma crise de la trentaine. J’en ressors plus forte et plus tolérante. Je suis aussi beaucoup plus posée et j’envisage le futur avec beaucoup de bonheur.

Donc la vie à Arras, ça veut dire quoi exactement pour moi ?

  1. Avoir un grand appartement avec un jardin
shutterstock_253846138

Crédit : Shutterstock

En vrai j’ai même deux jardins. Du coup je vais pouvoir me faire un potager et installer une terrasse extérieure pour l’été (mais siii, je suis sûre qu’il y a un été à Arras).

Mes chiens commencent à avoir un certain âge, Darma a 8 ans et ne peut plus prendre d’escaliers ou de marches donc ce sera parfait pour elle ! Ils vont enfin pouvoir passer de longues après-midi dehors dès que le soleil sortira.

J’ai aussi pris une pièce en plus pour pouvoir me faire une petite salle de sport, je vous montrerai l’aménagement quand elle sera terminée.

2. Me remettre à cuisiner

shutterstock_276803156

Crédit : Shutterstock

Parce que j’avais complètement arrêté de me faire à manger ces derniers mois.

Maintenant que je vis dans une ville où Take Eat Easy n’est pas prêt d’arriver, je suis donc obligée de cuisiner mes repas du matin, du midi et du soir. Résultat au bout de 2 semaines : je mange sainement à tous les repas et je me réserve les gros craquages pour le week-end.

Résultat : j’ai déjà perdu 2 kilos et surtout, je suis en pleine forme.

3. Dormir 

shutterstock_185555600

Crédit : Shutterstock

Je dormais terriblement mal à Paris. Bon en même temps je vivais sur un appart qui donnait sur la place de la Bastille avec du simple vitrage et des rideaux. Moi qui ait besoin du noir complet et de triple vitrage, je vous laisse imaginer le tableau.

Donc depuis que j’ai déménagé, je dors comme un bébé et j’arrive à nouveau à me lever avant 7 heures du matin.

4. Prendre soin de moi 

J’apprends à prendre soin de moi avant de prendre soin des autres. C’est probablement un truc que j’avais loupé dans mon développement, et je veux toujours tellement bien faire que je fais passer les autres avant moi. Si vous faites ça : c’est une connerie, promis.

J’ai aussi prévu de reprendre sérieusement le sport et l’écriture très rapidement, pour le moment je suis encore en plein déménagement mais je devrais arriver à m’organiser pour laisser de la place à ces choses qui me rendent si heureuse.

5. Me construire un futur selon mes propres termes

shutterstock_230998141

Crédit : Shutterstock

Et là, je pense que tout est dit !

Bon sinon, si vous vivez à Arras ou dans les environs et que vous voulez aller courir, rouler, boire des grands cafés au Notting Hill, n’hésitez pas à m’envoyer un message 😉

PS : Merci à toutes & à tous pour votre support et vos gentils commentaires. Comme vous vous en doutez, ça n’a pas été une décision simple à prendre ou à expliquer, et j’ai vraiment de la chance d’être lue par des gens aussi bien que vous, alors merci <3

Vous aimerez aussi...