background header
CrossFit Running Sport Triathlon Vélo

Les étirements : indispensables ou inutiles ?

Quand on en vient à parler d’étirements, tout le monde à un avis assez radical sur la question : il existe les puristes qui consacrent une partie conséquente de leur temps d’entrainement à s’étirer avant et/ou après l’effort et ceux qui ne les pratiquent pas du tout par peur de blessure ou par flemme.

C1

Tenue : adidas Top + VesteLegging + Baskets  – photo Maxime Lelong

Il existe plein d’idées préconçues sur les étirements :

  • Il faut s’étirer après le sport sinon on risque d’avoir des courbatures
  • Un étirement doit durer au moins 30 secondes pour être efficace
  • S’étirer après le sport c’est l’assurance de récupérer plus vite ou au contraire de traumatiser le muscle et d’augmenter les temps de récupération.

Faut-il s’étirer ?

Dans l’absolu et de mon expérience, oui !

S’étirer rend plus flexible, permet de mobiliser la chaine posturale & d’améliorer sa posture au quotidien.

Si vous avez régulièrement mal au dos ou très peu de mobilité au niveau des hanches, les étirements quotidiens peuvent accomplir de petits miracles. L’allongement et la mobilisation des fibres musculaires vont contribuer à développer votre souplesse et l’amplitude de vos gestes.

Faut-il s’étirer avant de faire du sport ?

C3

Tenue : adidas Top + Legging + Baskets – photo Maxime Lelong

Pas obligatoirement.

Aucune étude ne prouve les bienfaits des étirements préliminaires à l’effort, et trop s’étirer peut même conduire à une certaine fatigue musculaire.

Donc sauf si vous êtes gymnaste ou danseuse, vous n’avez en règle générale pas besoin de vous étirer. Mieux vaut mobiliser ses articulations en faisant tourner ses poignets ou monter ses genoux !

Faut-il s’étirer après l’effort ?

C9

Tenue : adidas Top – photo Maxime Lelong

Plusieurs études ont prouvé que les étirements après l’effort n’avaient aucun effet sur la prévention des courbatures. Les courbatures sont le signe de micro-lésions musculaires : lésions que l’on quantifie grâce à la concentration plasmatique dans le sang en créatine kinase.

Les études le prouvent, les étirements n’ont aucun effet sur la créatine kinase et ne font pas chuter radicalement leur concentration dans le sang.

Si vous voulez tester par vous-même, après un effort, n’étirez qu’une jambe (ou un bras) sur deux et voyez le résultat !

Donc je m’étire quand ?

C10

Tenue : adidas Top + Legging + Baskets – photo Maxime Lelong

Globalement j’essaie de m’étirer un peu tous les matins pour conserver une bonne mobilité et tout doucement après l’exercice.

En effet, après l’effort les muscles restent dans une position raccourcie, un étirement bref (moins de 30 secondes) permettra de relâcher les ponts actine-myosine qui composent la fibre musculaire. En gros, ça ne vous fera pas de mal, à condition de ne pas forcer comme si vous étiez au yoga !

Si vous souhaitez devenir plus flexible en revanche, se mettre au yoga est une super bonne idée !

Et vous alors ? Vous vous étirez ou vous partez plutôt boire une bière ?

Vous aimerez aussi...