background header
Sport Vélo

Faire du vélo à Paris

C’est une question qui revient souvent : « Mais comment tu fais pour rouler à Paris (et être encore vivante) ? »

Capture d’écran 2015-11-06 à 11.32.03

En toute franchise, je roule comme une mamie. Je pars de chez moi en avance, je roule tranquillement, je respecte les autres utilisateurs, je ne me jette pas sous les roues des voitures, je ne fonce pas dans les piétons et je respecte au maximum la signalisation (mais pas trop non plus parce que sinon on s’emmerde un peu).

D’ailleurs depuis peu à Paris on a le droit de griller les feux grâce à ces petits panonceaux, mais attention, vous n’êtes pas prioritaires donc il faudra céder le passage aux piétons.

114377

Du coup jusque là je n’ai jamais eu d’accident. Après quand tu roules en agglomération je pense qu’il faut garder en tête que le danger c’est les autres et qu’on est jamais vraiment protégés. Du coup voici quelques trucs à garder en tête !

Mes conseils pour rouler dans Paris :

  • Méfiez vous des portières. N’allez jamais vous coller aux portières des voitures garées sur la chaussée. Que vous rouliez sur la route ou la piste cyclable c’est un coup à faire un soleil bien violent.
  • Appropriez vous la route. En restant à droite, mais en laissant au moins 1 m entre vous & le bord de la route ou des portières. Vous avez le droit d’être là et ça vous évitera de vous faire jeter dans le fossé au premier mec qui vous colle d’un peu trop près.
  • Checkez l’état de la piste cyclable. Elles sont souvent pleines de tessons de bouteilles cachés sous des feuilles bien glissantes. En règle générale je vous conseille de privilégier les voies de bus.
  • Investissez dans l’éclairage. Avec au moins un phare blanc à l’avant, un phare rouge à l’arrière et un vêtement réfléchissant. Perso je conseille un éclairage statique car des études ont prouvé qu’un éclairage clignotant pouvait fausser les distances et même « hypnotiser » les conducteurs, si vous voulez en savoir plus cet article en anglais est plutôt intéressant.
LED USB Rechargeable Reflective Safety belt

J’adore ma Halo Belt

Capture d’écran 2015-11-06 à 11.03.54

J’utilise aussi les Lezyne Femto Drive

 

  • Mettez un casque. C’est pas négociable. Et allez lire ça.

IMG_8490

  • Ne doublez pas les bus ou les poids lourds par la droite, même au feu rouge. Les mecs n’ont aucune visibilité, donc n’allez pas vous faire couper en deux.
  • Respectez les autres cyclistes. N’allez pas emprunter les pistes cyclables à contresens, ne doublez pas comme des débiles, n’essayez pas de faire la course avec des gens qui ne vous ont rien demandé.
  • Sortez de Paris pour vous défouler de temps à autre. La Picardie et la Vallée de Chevreuse ne sont pas bien loin.
DSCN0691

Des cygnes et un camping car, merci Ann pour la photo 🙂

Quelques ressources pour rouler à Paris :

1. Rouler seul(e)

IMG_5100

2. Rouler en groupe

600_427053702

3. Acheter ou entretenir son vélo
MG_8939_DxO

Image : orontas.com

Vous aimerez aussi...

  • Bon, j’étais un peu jeune et stupide, mais au lycée et au début de mes études, je ne me déplaçais qu’à vélo à Paris, et après m’être fait de TRES grosses frayeurs, j’ai définitivement arrêté.
    A la base, je faisais ça pour y prendre du plaisir et me détendre, mais je devenais hystérique et je m’énervais, du coup c’était totalement contre-productif! Maintenant que je suis dans une petite banlieue et que je bosse de chez moi, je pense de plus en plus à ressortir mon vélo, mais j’avoue que je flippe maintenant!

    • Yep, je pense que rouler à la cool c’est la condition numéro 1 pour ne pas se taper des sueurs froides 😉 Essaie ptet de rouler d’abord le week-end avant de te lancer dans la jungle du commuting !

  • Thibaut

    Super article, merci !

    • Merci à toi 🙂 (parce que moi j’aime bien avoir des commentaires!)

  • Nathalie Tachet

    Et ne pas oublier l’angle mort comme en voiture. Quand tu déboites avec un vélo, tourne la tête et regarde car tu n’es jamais à l’abri qu’un autre déboule à côté, enfin surtout à Berlin. Quand je vois le nombre de personnes déboiter sans regarder, passer aux feux rouges etc … Cela me rend folle ! Le code de la route est valable également en vélo !

    • Yep, ça marche dans les deux sens (voir les trois sens parce que les piétons font n’imp aussi).

  • Nathalie Tachet

    Pour rouler en ville depuis presque 10 ans – merci Berlin – je dois avouer que des anecdotes, j’en ai plein. Mais le pire c’est que les gens ont tendance à oublier le code de la route en vélo et après ils se plaignent. Et ne pas oublier son casque ! toutefois, je trouve que s’approprier une ville en vélo est vraiment sympathique et que c’est une bonne alternative. D’autant que Paris est une ville assez petite en comparaison avec d’autres capitales européennes et y voir plus de vélo serait sympa

  • Mathilde

    Pour acheter ou entretenir son vélo il y a aussi de plus en plus d’associations avec des ateliers partagés et du matériel de récup, c’est bon pour l’environnement, les porte-monnaie et le moral : on rencontre des gens sympas et on apprend des choses 🙂

  • YEAH pour rouler à Paris. Et pour tes bons conseils. On entend bien souvent les cyclistes râler parce que les piétons et les automobilistes font n’importe quoi et sont trop nombreux (les automobilistes, on ne va pas supprimer les piétons hein) et c’est VRAI mais y’a effectivement des cyclistes qui doublent du mauvais côté etc. Bref, la poutre et la paille, tout ça. J’avais commencé une liste des absurdités que les cyclistes font en ville… elle était beaucoup trop longue.

    +1 pour le commentaire de Mathilde. Les ateliers partagés sont vraiment des beaux endroits.

    • Ahahah oui, ça ferait une très longue liste 😉

  • Virginie Langevin

    Le Vélo : Excellent pour la forme, et en particulier pour le cœur ! http://mutuelle-news.fr/le-velo-excellent-pour-la-forme-et-en-particulier-pour-le-coeur/

  • Pingback: 5 conseils pour faire du vélo à Paris - Larcenette()