background header
Ma vie Sport

Faire du sport & avoir une vie remplie (c’est dur)

Crédit : Bidaia

Ma relation au sport s’est constamment modifiée au cours de ces 3 dernières années et ça reste quelque chose de difficile à vivre pour moi. Au fond mon équilibre sportif reposait beaucoup sur ma routine et mon entourage à Paris : du CrossFit avec les copains, du running avec la famille et du vélo avec des copines. Une organisation du travail plutôt routinière et sans trop de déplacements qui me permettait d’organiser au mieux mes séances et de faire du sport chaque jour.

Puis j’ai déménagé 4 fois en 3 ans, dans 4 villes différentes, tout en changeant de boulot en quittant Shimano pour Decathlon et en essayant de mener tant bien que mal mes autres activités dont l’écriture de mes livres et de ce blog.

Entre temps je suis tombée malade, et je suis restée fatiguée par toutes ces aventures pendant presque tout 2017 et le début de l’année 2018.

Ma vie personnelle a également été chamboulée en 2018 avec une sorte de coup de foudre à retardement et tout ce que cela inclut de changements et de nouvelles habitudes… Autant vous dire que je n’ai pas encore trouvé mes marques, ni la sérénité nécessaire qui me permettrait reprendre un entraînement sérieux. 

Vu que j’ai un peu lâché l’affaire et que je fais du sport de manière sporadique ces derniers mois, je me trouve donc souvent nulle. Pas qu’à la base je sois une athlète olympique hein, juste j’ai du mal à me trouver à l’aise ou à revenir au niveau auquel j’ai pu être (normal vu que je m’entraine pas régulièrement tu me diras).

Je ne manque pas vraiment d’envie, en revanche je manque de cadre. Si je sais m’entrainer toute seule, le fait d’être en groupe m’a toujours apporté une motivation supplémentaire. Devoir reprendre l’entraînement seule sur des routes et chemins inconnus est devenu trop difficile pour moi. Alors que je ne manque pourtant pas de gens avec qui je pourrais m’entrainer, la différence de niveau lorsqu’elle se fait sentir peut me paralyser et m’empêcher de me lancer et de rejoindre des collègues ou amis lorsqu’ils vont rouler.

J’ai dû souvent sortir de ma zone de confort ces dernières années pour tout redécouvrir : où faire mes courses, où étaient les bons docteurs (et les bons coiffeurs)… et surtout me faire de nouvelles copines, de nouveaux potes et réussir à m’épanouir dans mon taff tout en continuant d’écrire et de développer mes projets personnels. Aujourd’hui ma vie professionnelle & ma vie personnelle sont toutes les deux très riches, mais j’ai l’impression de toujours courir après le temps. Oui je sais j’ai pas d’enfant, c’est un choix, ça ne m’empêche pas d’avoir une vie très remplie ;).

Bref, j’ai un peu perdu confiance en mes capacités et j’ai mis le doigt sur ce problème très récemment… Et je me suis promis une seule chose : faire du mieux que je pouvais à chaque fois.

J’ai de jolies ambitions sportives pour cette année. Je réapprends à me faire confiance et surtout à prendre du plaisir dans ce que je fais.

Pour retrouver ma motivation, je me suis rappelée que si je faisais du sport, c’était uniquement pour moi. Et depuis, je vous jure que ça va mieux ! Du coup je reviens vers vous rapidement pour vous raconter mes dernières aventures sportives.


PS : J’ai eu la chance de contribuer sur quelques sites très chouettes dernièrement, vous pouvez notamment lire mon interview chez Go Girlz où je pars de ma relation au sport, quelques mots chez BikeNConnect pour qui je suis maintenant ambassadrice, et aussi mon premier article sur le site de mon sponsor Liv Cycling où je vous parle de naturopathie.

Vous aimerez aussi...