background header
Naturopathie Santé

Devenir naturopathe : Mon parcours, ma formation, mon futur

J’ai commencé ma formation pour devenir naturopathe il y a maintenant 3 mois.

[EDIT] Voici l’article dans lequel je réponds aux questions les plus fréquentes qui me sont posées à l’issue de ma formation.[/EDIT]

Je sais que plusieurs d’entre vous sont curieux de mon parcours et de mon choix de formation, j’ai donc décidé d’écrire à ce sujet, si néanmoins l’article ne répondait pas à vos questions, n’hésitez pas à me les laisser en commentaire et ce sera le sujet d’un prochain article !

Mon parcours

P1000202

J’ai un double cursus en communication (BTS Communication puis EFAP), suivi d’un cursus en design de mode (ESMOD puis Atelier Chardon-Savard). J’ai travaillé d’abord dans les médias, en faisant des stages chez NRJ ou dans des boîtes de production travaillant pour France Télévisions. A la suite de mes études de mode, j’ai travaillé pour différents chausseurs tels que Michel Vivien ou Christian Louboutin, où je me suis spécialisée dans le marketing digital. J’ai ensuite été recrutée chez l’Oréal, la grande Mecque du marketing, où j’ai officié pendant un peu plus d’un an.

Je me suis posée beaucoup de questions pendant toutes ces années. J’aimais pas mal de choses dans ma carrière mais pas forcément les bonnes : le statut social, le salaire, les avantages en nature étaient autant de facteurs qui me permettaient de me lever le matin sans trop me poser de questions. Moi qui m’était toujours imaginée entrepreneuse et aventurière, j’étais rentrée dans les clous comme personne.

J’ai eu une première grosse « crise de foi » début 2013, j’ai commencé à considérer une réorientation professionnelle et j’ai regardé les choix qui s’offraient à moi autour de l’alimentation ou du sport. C’est la première fois que j’entendais parler de naturopathie.

Puis j’ai changé de job, et j’ai décidé de laisser encore une chance à ma carrière et de me lancer à fond dans le boulot pendant un an. Avec le recul, je réalise que j’ai reculé pour mieux sauter et je ne le regrette pas. J’ai appris un million de choses chez l’Oréal, j’ai rencontré des gens formidables, et ça m’a donné le coup de pied au cul nécessaire pour enfin me lancer en tant que blogueuse, entrepreneuse freelance et étudiante en naturopathie.

Mon choix de formation

DSC_8493

Photo : Le Dams

Quand on veut se lancer dans les métiers de la santé / de la forme, il existe tout un tas de formations. Voici en vrac celles que j’ai considéré :

  • BTS Diététique : A la base j’ai pensé devenir diéteticienne puis quand j’ai vu le programme j’ai compris qu’il était assez éloigné de mes certitudes vu qu’on y recommande des laitages, beaucoup de féculents et trop de protéines. Pas pour moi donc.
  • BPJEPS : Le Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, pour devenir prof de sport. C’est quelque chose qui me plairait beaucoup mais le programme couvre de façon assez sommaire les volets alimentation & psychologie. En revanche, je n’exclue pas l’idée de me former dans le futur.
  • Naturopathe : Quand j’ai découvert le métier et la formation de naturopathe, ça a coché toutes les cases dans mon cerveau. On utilise différentes techniques pour que les gens soient en santé. On ne guérit pas, mais on éduque. On s’intéresse aux causes plutôt qu’aux conséquences. C’est un cursus très riche & très complet où on traite de l’alimentation, de l’exercice physique, de la psychologie & de plein de techniques variées (hydrothérapie, phytothérapie, massage…).

J’avais alors deux écoles différentes dans le viseur : le CENATHO & ISUPNAT. J’ai été tellement charmée par l’approche très pragmatique de cette dernière que je m’y suis inscrite en sortant d’une réunion d’information, mais je pense que les deux écoles sont top.

Ma formation en pratique

"Allo oui

« Allo oui? » – Photo : Le Dams

Je suis le cursus intensif qui s’étend sur 18 mois et offre 1200 heures de formation. Je suis donc en cours 4 à 5 jours par semaine et j’ai bien sûr du travail à la maison, où je révise, fait mes fiches de cours, et prépare les examens à venir.

 

Parmi les matières enseignées : anatomie-physiologie, psychologie, bionutrition, diététique, exercice physique, massage, phytologie, iridologie, techniques de revitalisation … Le spectre est vaste mais complet.

Les enseignants sont top. Naturopathes, profs de sports, psychologues, médecins, pharmaciens … On est au contact de professionnels qui adorent leur métier et le font partager.

En ce qui me concerne, se remettre « dans le bain » et suivre des cours magistraux 7 heures par jours a été douloureux. Mon hyperactivité chronique est donc mise au repos et je suis obligée de rester concentrée pendant plusieurs heures d’affilé.

Sans surprise, les matières que je préfère sont toutes celles qui ont trait à l’alimentation & à l’exercice physique. Mais je me découvre de nouveaux intérêts pour le massage & la psychologie !

J’essaie d’apprendre au maximum par moi-même, je suis les informations & les nouveautés de la recherche, je lis beaucoup, j’assiste à des conférences. Je prends cette formation comme une ouverture vers un nouveau monde, et j’essaie d’aller plus loin par moi-même.

Dans ma classe nous venons tous d’horizons très différents, on peut avoir des débats sur plein de sujets, partager des infos, faire des balades pendant les pauses et manger des graines et des bananes séchées sans que personne ne nous juge 😉

La formation coûte autour de 10K €. C’est cher mais elle en vaut vraiment la peine. Je la finance personnellement avec mes économies mais je sais qu’elle peut être financée en partie par des organismes de formation.

Je déconseille de travailler à côté dans le cadre de la formation intensive. Etant moi-même freelance à côté, je sais que j’ai de très grosses journées et pourtant je gère mon agenda en priorité selon mes cours.

Il existe une formation week-end pour les gens en poste qui ne souhaitent pas / ne peuvent pas quitter leur emploi.

Mon futur en tant que naturopathe

P1000206

Pour l’instant j’estime qu’il est trop tôt pour savoir sous quelle forme je veux exercer la naturopathie. Ouvrir mon cabinet ? Ecrire des livres ? Faire plein de petits mangeteslégumes partout ?

L’avenir nous le dira !

Vous aimerez aussi...