background header
Comptes-rendu de courses Sport Triathlon

Compte-rendu de course : Triathlon des Corsaires XS

Bon c’est officiel : j’ai repris le triathlon. Ca faisait longtemps que je n’avais plus accroché de dossard, et ça me manquait terriblement. Il faut dire que les chamboulements perso & pro des deux dernières années et les déménagements vers le Nord puis le Sud-Ouest ont quelque peu bousillé ma routine d’entrainement déjà loin d’être parfaite.

Sans avoir la trouille du débutant, j’ai eu la trouille de la reprise, qui est tout aussi paralysante parce que tu sais maintenant à quoi t’attendre… Même si l’appréhension de l’inconnu est levée, le fait de savoir que tu vas en chier n’aide pas forcément !

Je voulais au départ m’inscrire sur le format M du Triathlon des Corsaires de Socoa, mais il n’y avait déjà plus de dossard au moment où je me suis inscrite, donc je me suis rabattue sur le format XS, et c’était pas plus mal !

Quelques jours avant la course, je me rends compte que Norbert ne pourra pas être là, je le rassure donc en lui disant que c’est pas mon premier rodéo et que je survirai. Bon au final, si j’ai survécu, je me suis quand même rendu compte que c’était trè-è-ès confortable d’avoir un accompagnant lors d’un triathlon. Je vous raconte :

Le Jour J

Je me lève et je ne sais plus du tout préparer mes affaires. Forcément le départ est à 15h30 donc j’ai largement le temps de stresser pour faire / défaire / refaire mon sac, retrouver ma ceinture porte-dossard et manquer d’oublier mes chaussures de course à pied.

Il fait déjà chaud, du coup j’ai pas faim et je mange juste 2/3 biscottes à la compote avant de partir (ne faites pas ça, ça ne fait pas gagner des courses, promis), puis je remonte en vélo d’Hendaye vers St Jean de Luz (12km) et je me perds un peu avant de trouver le village de course. Je vais retirer mon dossard et j’essaie d’aller déposer mon vélo quand soudain un gentil bénévole m’explique que non, je ne peux pas laisser mon sac à dos dans le parc vélo et que je dois aller le déposer ailleurs. Sauf qu’il n’y a pas de consigne et que le seul espace où on me propose d’entreposer mes affaires est une tente accessible à tous.

Vu que je suis très moyennement motivée par l’idée d’abandonner mon sac avec mon téléphone, mes clés et ma CB pendant ma course, je commence à me dire que je vais faire demi-tour. Je suis dégoûtée et prête à repartir quand je me souviens que ma copine Coco qui court le M doit être normalement dans le coin pour soutenir sa petite soeur sur le XS. Je réussis à la joindre et elle me propose de mettre mes affaires dans leur voiture, ouf sauvée !

Du coup, plus d’excuses pour me défiler, la vraie épreuve de la journée est déjà derrière moi. On profite alors de la plage avant la course avec l’équipe adorable d’Oloron Triathlon puis on s’avance vers la ligne de départ… On entend rien au brief et FEU, c’est parti !

Le Triathlon des Corsaires Format XS

Natation : 400m

Bon j’ai toujours pas appris à nager correctement donc je ne me précipite pas à la bagarre et je laisse passer tout le monde. Je nage en mer pour la première fois de ma courte existence de triathlète et je galère plus que jamais à garder le gap. J’adopte donc pour une solide alternance de crawl/brasse sans me fatiguer du tout, qui me permettra de sortir dans les derniers de l’eau tel un jeune chiot qui vient d’apprendre à barboter.

En plus ma trace Strava ne ressemble à rien.

La première transition se passe sans encombres, vu qu’il n’y a plus grand monde dans le parc vélo, je trouve vite le mien et je décide même de rouler sans chaussettes. YOLO.

Vélo : 13km

Bon là je suis contente, j’ai déjà repéré le parcours la semaine précédente lors d’une sortie avec mes collègues. Je sais que ça monte, que ça descend, que ça remonte … Bref vous avez l’idée. Du coup j’appuie sur les pédales et j’essaie de profiter de la vue de la Corniche. Je remonte pas mal de gens sans me faire remonter une seule fois, je suis contente comme tout, et je me dis que c’est quand même con de nager si mal, ça m’empêche de rouler avec des gens à mon niveau donc je ne pousse peut-être pas aussi fort que je le pourrais. Mais c’est pas grave, je kiffe !

La deuxième transition se passe toujours aussi bien, et je me dis que c’est déjà presque fini !

La course à pied : 3km

Merci à ma copine Constance pour les photos <3

Là où je pensais me dégourdir les jambes tranquillement, je me rends compte que le parcours ne laisse pas de répit : montée / descente et retour vers le parc vélo… Je morfle en montée à cause de la chaleur et me douche avec les gobelets des ravitos. Mais bon ça passe quand même autour de 5″25 au kilo avec une très légère envie de vomir mes biscottes qui passera au moment de franchir la ligne d’arrivée.

Bref ce petit triathlon magnifique se terminera pour ma part en 1h05, et je terminerai 26ème féminine sur 70. Juste déçue de ma natation mais bon, vu que ça n’a pas l’air de vouloir s’apprendre tout seul, va falloir que je m’y mette !


Et vous alors, c’est quoi votre discipline préférée parmi les 3 sports ? 

Commentaires

commentaires

Vous aimerez aussi...