background header
Comptes-rendu de courses Running Sport

Compte-rendu de course : Les Foulées de Vincennes

Bon, pour vous dire la vérité, ça commençait assez mal. J’avais complètement oublié que j’avais pris un dossard pour cette course et j’ai eu un gros moment d’incrédulité en recevant le mail m’invitant à venir retirer mon dossard à Vincennes le samedi.

Bon gré, mal gré, j’ai posté rapidement un message sur Facebook pour voir qui de mes amis (et bien sûr de ma team) participerait. Vite rassurée et voyant que tous les guépards de ma team et ma copine Agathe prennent le départ, je me dis que ça au moins sympa, à défaut de faire un temps.

Je récupère mon dossard en vitesse le samedi après-midi, prépare mes affaires et passe la soirée de la veille au Stade de France à regarder du rugby et à manger des frites (oui, ça m’arrive).

IMG_1477Bonne surprise en me levant le dimanche : il ne fait pas si froid, la météo annonce 5°. Après un entrainement au stade vendredi soir qui m’avait laissé surgelée, je suis contente de ne pas avoir à partir en doudoune en claquant des dents.

En arrivant sur la course, c’est une ambiance totalement différente des courses que j’ai couru jusqu’à présent, avec beaucoup (voir uniquement) de très bons coureurs.

Il y a deux vagues de départ : Elite à 9h15 & Populaire à 11H, et je me suis inscrite dans la première (mais donc, j’avais oublié ça aussi).

Je rejoins vite mes copains-guépards pour un petit échauffement puis on rejoint rapidement le SAS de départ où je rejoins Agathe.

IMG_1513

Au départ de la course, je n’ai qu’un seul objectif : essayer de passer sous la barre des 50 minutes. Ca fait un moment que je me casse les dents dessus, sans comprendre vraiment pourquoi. Pour une fois je pars sans application lancée sur mon smartphone, et je me repère juste avec ma FIT SMART (que j’adore mais je pense que ce sera pour un autre article).

Je balance du gros son grâce à ma super playlist de course concoctée le matin même avant de prendre le départ :

Le parcours fait deux boucles : une de 4km et une de 6km. Je commence à en chier un peu avant le ravitaillement et le début de la seconde boucle. Puis je regarde ma montre et je vois que je suis à 4:36 au kilomètre. Là j’hallucine un peu (je suis généralement autour de 4:49), donc je me dis que je continue au même rythme jusqu’à la fin et qu’on verra bien ce que ça donne, et qu’au pire j’irai vomir en arrivant.

0-2015FDV-14762

Et donc en fait quand je cours je ressemble à ça, tout va bien :

1250991947631

Au final je suis tellement contente que le reste de la course passe très vite, j’essaie de me fixer une cible (un groupe ou un coureur devant moi), de la rattraper et de passer à la cible suivante. Je passe la ligne d’arrivée à 47:57 et je suis trop contente.

Avec le recul je pense que le fait d’avoir beaucoup couru ces derniers temps plutôt que d’aller au CrossFit m’a permis de perdre quelques kilos et donc d’être plus rapide. J’ai aussi arrêté de boire de l’alcool depuis 12 jours (yay me !). Enfin, j’ai décidé de courir plus souvent avec les guépards de ma team, c’est à dire l’équipe la plus rapide composée de mes champions préférés. Donc pour ça, merci #boostbastille !

Ensuite je rejoins mes copains & copines pour les photos-médailles puis c’est l’heure de rentrer prendre une douche chaude et d’aller boire des smoothies.

10978673_10205594855851804_5619823976710134186_n

IMG_1518

Voilà, bon du coup j’avoue que je suis un peu plus en confiance pour le semi, et que j’ai très envie d’essayer de gagner encore 2 minutes sur mon temps en 10k. Ca faisait un bail que je n’avais pas terminé une course en étant fière de moi ! Du coup, foulées de Vincennes, je reviendrais l’an prochain !

Vous aimerez aussi...