background header
Comptes-rendu de courses Sport Triathlon

Compte-rendu de course : Le Triathlon du Château de Chantilly

Dimanche dernier, j’ai pris le départ de mon second triathlon au format M (1.6km de natation, 40km de vélo, 10km de course à pied),  celui du Château de Chantilly, voici mon compte-rendu.

IMG_6213

Traditionnelle photo de course avec trop de vêtements roses.

Après un réveil à 4H du matin (que j’ai failli loupé vu que je l’avais mal programmé), je me lève pour sortir mes chiens avant le départ. Le quartier de Bastille prend une toute autre dimension et j’échange avec plein de gens très saouls dans la rue (à la jeune fille qui m’a dit « mais non il faut pas ramasser madame », je te remercie pour ce conseil et par pitié, arrête de boire).

Je me douche, enfile mes vêtements et saute sur mon vélo pour rejoindre mes copains à Gare de Lyon pour prendre le premier & unique RER de la journée vers Chantilly. (Là encore, grand moment de solitude durant le trajet en expliquant à quelques Apollons en 206 que non, je n’allais pas à une fête).

Bref, je rejoins les garçons, on saute dans le RER et on rencontre un bénévole adorable avec qui on discutera triathlon, marathon & athlétisme pendant tout le trajet. On arrive vite à Chantilly (il n’est même pas encore 7h), et on se dirige doucement vers le Château. Il fait plutôt frais mais on est tous en forme et de bonne humeur.

IMG_6225

Lever du soleil sur le Château

A peine arrivés, on récupère nos dossards. Je croise Stéven qui s’alignera au départ du Gantelet (1.9KM de natation, 90KM de vélo, 21.1KM de course) en déposant mon vélo puis je commence à installer mes affaires.

IMG_6228

Les garçons se préparent

Une fois nos affaires prêtes, on partira assister au départ du Gantelet, je suis rassurée quand je vois beaucoup de gens qui sont en brasse ou en nage indienne. Je ne suis pas seule à nager comme un caillou.

IMG_6234

« Elle est froide ? » « Oui et on y voit rien! »

Après avoir goûté l’eau (qui est annoncée à 18°), on remonte vers le parc à vélo. Je rejoins ma copine Isa qui prendra le départ dans la même vague que moi, tandis que les garçons partiront avant.

J’enfile pour la seconde fois de ma vie ma combinaison de natation, le premier essayage ayant eu lieu la veille au Triathlon Store (dont je remercie encore une fois le super vendeur pour ses conseils qui m’auront évité de m’enduire de vaseline et de prendre des coups de soleil). Pour info j’ai opté pour la Orca S5 dont je suis super contente.

On descend alors pour prendre le départ de la course. Je suis beaucoup moins stressée qu’à Paris vu que cette fois-ci je sais que je peux le faire. Idéalement je veux améliorer mon temps, mais je ne me mets pas de pression.

11923232_10153091484698176_5605825360809265546_nOn saute dans l’eau, on a pied, il y a beaucoup de vase. Je repense à Matthieu qui m’en parlait la veille, c’est en effet très doux !

Le départ est lancé, je pars tranquillement derrière, je connais mon allure et je m’y tiens. Je me sens beaucoup mieux qu’à Paris vu qu’il n’y a pas d’algues et que la combinaison m’aide à flotter. Je ne me crame pas, et j’alterne brasse & crawl tout du long sans prendre de coups. Je terminerai en 45mn soit 4mn de moins qu’à Paris. Je sais que ça reste vraiment mauvais comme temps global, mais au moins j’ai progressé !

Je sors du bassin et je cours vers mon vélo. Contrairement à Paris, il y a encore des gens quand j’arrive dans le parc, ce qui me conforte sur le fait que j’ai amélioré mon temps (je ne le sais pas sur le moment, je fais tout à l’instinct et je vais le payer un peu plus tard).

Une fois partie, je passe un super bon moment, je remonte quelques personnes, la map est dingue et propose plus de dénivelé qu’à Paris (+550m). Je me régale, sauf que le tracé fera 45km, et non 40. Donc, j’améliore mon temps au global (1h38 pour 40km à Paris contre 1h41 pour 45km à Chantilly) mais je perds quand même 3 mn sur mon temps de référence.

cts-chantilly-sun_1584069

En arrivant sur la course à pied, je sais que j’ai bossé ma transition et que je n’aurais pas les « jambes en bois » qui avaient été si douloureuses à Paris. Donc je pars sur mon rythme habituel, et je fais les premiers kilomètres dans la forêt ombragée, c’est super agréable et je commence à en voir la fin !

Sauf qu’en fait non. Je n’ai pas de montre, il n’y a pas de balisage. Je n’ai aucune idée de la distance que j’ai parcouru et je suis partie trop vite, c’est ça de courir à l’instinct… En courant sur le terrain accidenté, je me tords un peu la cheville, rien de grave mais je sens que je ne dois pas forcer et je commence à avoir très chaud.

cts-chantilly-sun_1595914

Après le 5ème kilomètre, il y a de grandes portions de course en plein soleil au bord du parking de l’hippodrome. Il est midi passé, le soleil cogne, j’ai mal à la cheville et je meurs de chaud. Je fais le truc que je déteste le plus au monde : je marche. Et je n’arriverai jamais vraiment à repartir jusqu’à la fin. Je sors en 1h02 sur 10km, ce qui en fait donc le 10k le plus long de mon existence.

Je passe enfin la ligne d’arrivée en 3h37 soit 15 minutes de plus qu’à Paris. C’était long ! Pourtant je suis hyper contente de ma course, j’ai eu de meilleures sensations, moins la trouille en natation & plus d’aisance sur le vélo. Si je n’avais pas lamentablement planté ma course à pied, ç’aurait été parfait !

Je rejoins mes amis qui me le confirment : c’était plus dur qu’à Paris ! Et personne n’a pu battre son RP sur ce parcours.

IMG_6243

Les médaillés

Mais bon dans l’absolu j’ai encore adoré l’épreuve, du coup même si je sais qu’il me reste beaucoup à améliorer, je compte en refaire un dès que possible ! Je suis même en train de considérer très sérieusement l’idée de faire un Half-Ironman l’an prochain.

Et si vous souhaitez vous mettre au triathlon, les inscriptions pour le Tri de Chantilly sont déjà ouvertes avec un tarif -25% si vous prenez votre dossard tout de suite !

Commentaires

commentaires

Vous aimerez aussi...

  • Marinette
    4 septembre 2015 at 18 h 03 min

    Bravo Camille, super course !

    J’aimerais débuter le triathlon, mais je ne sais pas par où commencer ! Séparément, je fais beaucoup de course à pieds et je me débrouille quand je fais du vélo ou natation à l’occase, mais je ne sais pas du tout comment m’organiser pour m’entraîner sur les 3 disciplines à la fois ! (et c’est difficile de me dire que je vais partir de zéro car ce sera tout nouveau pour moi ^^)
    Est-ce que tu aurais des conseils ?

    • Camille
      27 septembre 2015 at 7 h 02 min

      Coucou,

      Tu peux trouver sur le net plein de plans d’entrainement qui t’aideront 🙂

      En général j’essaie de faire les 3 au moins 1 à 2 x par semaine, après je ne suis pas la plus disciplinée en terme d’entrainement !

      Bon courage ! Tu verras c’est top 🙂

  • Tatiana Donars
    5 septembre 2015 at 9 h 49 min

    Bravo à toi! je crois que tout le monde a laissé les plumes en course à pied par cette chaleur. Remarques si j’aurais pu faire 1h02 je serais heureuse. Pour moi c’était 1h18 de galère =D Comme toi mes 1ers M cette année c’était Paris et Chantilly 😉 et je rêve faire un half l’année prochaine. Peut être ce sera Chantilly parce que les barrières horaires sont larges et pas de temps limite par discipline 🙂

  • Ma fine bouche
    9 septembre 2015 at 11 h 14 min

    Vu de loin, le triathlon me semble presque plus difficile qu’un marathon. Je n’ai fait ni l’un ni l’autre alors ce ne sont que des suppositions.
    Quoiqu’il en soit bravo à tes amis et à toi, vous avez relever un nouveau défi et c’est ça qui est beau.

  • Apolline
    23 septembre 2015 at 14 h 42 min

    Salut Camille, ça donne envie et j’aimerai me lancer également. Pourrais-tu nous faire un retour sur l’équipement minimum à avoir maintenant que tu as fait deux tri ? Ca serait super car c’est un vrai cap à passer..

  • Aurélien
    5 octobre 2015 at 7 h 55 min

    Bravo pour ta course ! Ça me donne très envie de la faire, peut être l’année prochaine! J’ai commencé le triathlon en même temps que toi : Paris édition 2015, et j’ai adoré. Tu peux essayer le cross triathlon aussi si tu as un vtt, j’ai trouvé ça cool : http://unkilometreapied.jimdo.com/2015/09/29/fraîcheur-automnale-au-cross-triathlon-de-jablines-annet/

    • Camille
      5 octobre 2015 at 8 h 40 min

      Ton lien marche pas mais ça a l’air cool ! 😉

      • Aurélien
        5 octobre 2015 at 8 h 45 min

        Fixed! Oui c’était sympa, j’ai trouvé le VTT moins monotone que la route. Faut dire aussi que le vélo c’est vraiment pas mon point fort

  • Interview Mange tes Légumes | Pulpfitgirl
    8 octobre 2015 at 17 h 24 min

    […] triathlons ! J’ai commencé cette année avec Paris & Chantilly et vraiment, j’ai appris à me dépasser et à sortir de ma zone de confort. Je suis absolument […]