background header
Finance personnelle

Chasser ses phobies administratives et ne plus avoir peur de parler d’argent

C’est un tout nouveau sujet pour moi sur ce blog, et j’ai longtemps questionné le fait d’en parler ici et de sortir du cadre de la santé et du bien-être. Puis j’ai réalisé que ces sujets (organisation de mes papiers et de mes finances) m’avaient beaucoup coûté en énergie au fil des années, et qu’apprendre à les apprivoiser m’avait permis radicalement de changer ma façon de vivre et de consommer. Donc qu’au fond, ils étaient essentiels à mon bien-être et à mon équilibre.

En France, on n’aime pas trop parler d’argent. N’étant pas hyper fière de ma relation passée très désordonnée à l’argent et à l’administratif, je ne savais pas s’il fallait partager ici ce que j’avais mis 33 ans à réaliser. Puis finalement j’ai vu qu’une blogueuse allait jusqu’à encourager son lectorat à prendre des crédits à la consommation, et j’ai réalisé qu’il était temps de mettre mon ego de côté et de vous raconter ce que j’ai appris et comment j’ai réussi à changer ma relation à l’argent, que je pensais gravée dans la roche.

Je viens d’une famille de classe moyenne. Je n’ai pas souvenir d’avoir manqué de quoique ce soit (à part peut-être de paires de Air Max), et j’ai eu la chance de pouvoir suivre des études supérieures dans le privé. Mes parents m’ont très largement aidé, j’en ai financé une partie à l’aide d’un prêt étudiant et j’ai travaillé chaque été depuis l’âge de 18 ans. J’ai aussi eu pas mal de petits boulots très variés au cours de mes études, ayant vendu des chaussures, des t-shirts, fait la DJ en soirée ou encore posé pour des photographes. Pourtant, d’aussi loin que je m’en rappelle, j’ai toujours vécu à découvert.

Je me considère comme assez douée pour gagner de l’argent hein. J’ai eu de bons stages, qui ont conduit à de bons jobs et j’ai gagné très tôt ma vie de façon confortable. Alors comment je me suis retrouvée à vivre perpétuellement dans le rouge ? Oh facile, j’ai toujours dépensé plus que ce que je ne gagnais.

Puis j’ai passé l’âge de 30 ans, j’ai divorcé et j’ai vécu plein de choses qui ont fait que j’avais envie d’autre chose que de surveiller mes comptes. J’ai repris mes études en finançant tout moi-même, j’ai voyagé, et j’ai décidé de faire l’autruche, tout en courant après les clients qui ne me payaient jamais à temps lorsque j’étais en freelance.

Fin 2015, au moment où j’aurais pu m’installer en tant que naturopathe, j’ai réalisé que financièrement, ça n’allait pas le faire du tout et qu’il fallait que je retrouve une certaine stabilité, j’ai donc rapidement trouvé un CDI et je suis partie de Paris, pour faire le point sur ma vie.

Fin 2016, la peur au bide, j’ai enfin décidé de mettre un terme à ma phobie administrative et j’ai tout mis à plat. J’ai réalisé que j’étais vraiment dans la merde, avec environ 30 000€ d’impôts, d’ursaff, de dettes et de prêts à régler. FUN TIMES.

J’ai réalisé qu’on ne m’avait jamais rien appris au sujet de l’argent. Pas comment le gérer, pas comment le placer, ni même comment organiser mes papiers. Et que personne dans mon entourage n’était hyper chaud ou vraiment compétent pour en parler avec moi sans que je parte dans un freak out total et que je parte me racheter une paire de baskets. Donc j’ai acheté quelques livres sur la finance personnelle et je me suis lancée.

J’ai appris énormément. J’ai souffert aussi. Je me suis concocté ma propre « thérapie financière » à moindre coût et j’y ai mis beaucoup de temps et d’énergie. Le bilan au bout d’un an c’est que j’ai déjà remboursé plus de 22 000€ et que je vois enfin la fin du tunnel. J’ai toujours eu en tête de vous en parler, j’attendais simplement d’être suffisamment sûre de moi et de mes progrès pour le faire !

Vu que le sujet est long (et épineux), j’ai décidé de le diviser en 5 articles. Tous ces contenus sont 100% indépendants et n’ont pas d’autre vocation que celle de vous aider à mieux gérer votre argent.

Voici donc les sujets que vous trouverez sur le blog à partir de Janvier :

  1. Mieux connaître votre relation à l’argent
  2. En finir avec votre phobie administrative
  3. Définir et comprendre votre budget
  4. Apprendre à gérer votre budget au quotidien
  5. Epargner, investir ou tout dépenser ?

C’est un sujet qu’on a souvent évoqué sur Les Chevaliers du Mieux et je me sens enfin prête à en parler ici. Néanmoins, n’hésitez pas à me dire si ça vous intéresse ou si au contraire, vous venez pas ici pour apprendre à gérer vos comptes et que ça vous gonfle !

J’ai ouvert aussi une rubrique « Finance Personnelle » dans le blog, je ne sais pas si ça trouvera vraiment sa place ici, on verra bien. Je me garde le droit de la développer ou de la basculer sur un site dédié si besoin.


Note 1 : Je ne suis pas comptable, pas une experte en finances. En revanche, plus j’étudie le sujet, plus j’ai la conviction que notre rapport à l’argent est au moins aussi émotionnel que rationnel et qu’il ne faut plus avoir peur d’en parler si on veut avoir de bonnes relations avec son porte-monnaie !

Note 2 : Suite à nos échanges dans les commentaires et prenant en compte ma part de responsabilité face à mon lectorat quant à la (sur)consommation, j’ai décidé d’arrêter à 100% les articles & contenus sponsorisés sur le blog à partir de 2018. Il y aura toujours de l’affiliation mais plus de posts sponsorisés, je m’y engage formellement aujourd’hui.

Vous aimerez aussi...